Niger et Gabon : la présence militaire française remise en question par les putschistes

0 589

Au Niger et au Gabon, la présence militaire française est mise en doute par les putschistes. Gérard Araud, un ancien diplomate français, a été invité à en parler lors de l’émission 12/13 info. Il a introduit le sujet en signalant que le coup d’État au Gabon ne se présente pas comme anti-français. Cependant, il souligne qu’il existe une forte animosité envers la France dans la région du Sahel.

HeaderOlamBanner

Selon lui, la France est souvent perçue comme le bouc émissaire d’une crise plus profonde. Il note également que la présence militaire française est mal acceptée par la jeunesse de ces régions.

Sur la question de l’ingérence française dans la politique intérieure de ces pays, Gérard Araud soulève une interrogation importante : ‘Est-ce que c’est à nous de nous occuper de leur politique intérieure ?’. Il rappelle que ces pays sont indépendants et doivent librement définir leur destin.

Enfin, l’ancien diplomate juge contreproductif le comportement de la France, citant l’exemple du Niger avec le président Mohamed Bazoum.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.