Transport ferroviaire/SETRAG: le trafic interrompu jusqu’à nouvel ordre

0 69

“Nous ne pouvons pas vous dire combien de temps prendront les travaux de rétablissement de la voie. Nous attendons les résultats des études géotechniques menées par les experts, lesquelles détermineront la suite.Pour l’instant des équipes sont sur le terrain pour le retrait du matériel englouti, mais encore en bon état “, a déclaré Christian Magni, au cours de la conférence de presse tenue par ses soins lundi 26 décembre courant, peu après le dernier incident ferroviaire du 24 du même mois.

Il s’agissait d’un glissement de terrain au pk 233, et qui a englouti la voie ferrée sur une distance de 900 mètres, créant un viaduc d’une hauteur de 100 mètres.

Un incident naturel, survenu du fait qu’il n’est dû ni à l’état de la voie, ni du matériel, mais plutôt des conséquences d’un glissement de terrain qui serait la conséquence d’un séisme de magnitude 4, 8 degrés qui se serait produit dernièrement au Gabon.

HeaderOlamBanner

Pour le patron de l’entreprise ferroviaire, la voie en situation de rétablissement devrait connaître une interruption du trafic.

Conscientes des enjeux et des impacts directs de cette situation, les plus hautes autorités devraient s’activer à rendre cette voie plus praticable.

Explicitant son propos face aux hommes des médias, Christian Magni a précisé que sur les quatre agents accidentés, trois ont pu regagner leurs familles, et l’un d’eux, toujours hospitalisé, reçoit des soins approfondis du fait de sa fracture.

Les passages ont également été remboursés, peu après leur prise en charge.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.