l’UMIGA présente ses activités et projets au Ministre des Mines Hervé Patrick Opiangah

0 377

Le président de l’Union minière du Gabon (UMIGA), Thomas PUCHEU, a été reçu ce vendredi 13 octobre 2023 par le ministre des Mines, Hervé Patrick Opiangah. Au menu des échanges, la présentation des activités de ce regroupement syndical, et l’harmonisation des feuilles de route, pour un mieux-être du secteur minier au GabonL’industriel est venu faire le point avec le Ministre des avancées obtenues avec ses prédécesseurs à la tête du département des Mines, mais aussi des projets en cours.

HeaderOlamBanner

Sans omettre d’évoquer les thèmes qui permettront d’accompagner l’autorité ministérielle dans la traduction en actes de la feuille de route qui lui a été confiée par les plus hautes autorités du pays. L’occasion a aussi été donnée aux deux parties de poser les jalons du partenariat des entreprises du secteur minier.L’UMIGA, qui regroupe l’ensemble des opérateurs miniers du Gabon, vise à développer ce secteur, en faisant venir d’autres partenaires et investisseurs, comme c’est le cas dans l’exploitation du fer.

A cela s’ajoute le projet d’accompagnement de l’ITE. Selon son président Thomas PUCHEU, l’UMIGA est une force de proposition, qui a toujours accompagné le Gouvernement dans la gestion des problématiques liées à l’exploitation minière. Les deux parties ayant en commun l’ambition de développer le secteur minier dans notre pays, il était donc impérieux de mettre en place des politiques qui permettent un développement harmonieux et durable.En réponse, Hervé Patrick Opiangah a fait savoir à son hôte que la feuille de route dont il est porteur a pour mission d’améliorer la transparence, la bonne gouvernance et le respect de la loi, pour des partenariats gagnant-gagnant.

Il s’est ensuite dit partant pour des négociations entre l’UMIGA et son département. Le ministre a en outre affirmé que le temps est venu de se pencher sur certaines conventions signées avec des partenaires, afin d’amender des dispositions qui paraissent inadaptées sur le plan légal. Avant de rassurer le président de l’UMIGA sur la mise en place d’un cadre de réflexion permanent avec les techniciens des Mines, en vue de l’atteinte des objectifs de transparence, d’éthique et d’inclusion.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.