CGE/ Élections 2023/le point du processus

0 282

Michel Stéphane Bonda et son équipe font le point sur le processus de réception des dossiers de candidatures avec des explications sur les nouvelles dispositions du Code électoral relatives à l’organisation pratique des scrutins de l’an 2023 .

Michel Stéphane Bonda fait le bilan du processus de réception des dossiers de candidatures, et explicite les nouvelles dispositions du Code électoral relatives à l’organisation pratique des scrutins

Le patron du Centre Gabonais des Élections (CGE), Michel Stéphane BONDA, a tenu une conférence de presse ce lundi 17 juillet 2023 au siège de ladite institution, conférence au cours de laquelle étaient inscrits deux (2) points à l’ordre du jour notamment le bilan du processus de réception des dossiers des candidatures et les nouvelles dispositions du code électoral concernant l’organisation pratique des scrutins électoraux.

A ce rendez vous, le patron du CGE est revenu sur le mécanisme d’élection du président et des membres dudit Centre.

En ce qui concerne la réception des dossiers des candidatures, Michel Stéphane BONDA a indiqué qu’ << au terme de la date limite de dépôt des candidatures, 27 dossiers ont été reçus au titre de l’élection présidentielle de la République>>

Selon lui , sans pour autant dresser une liste exhaustive ou encore dévoiler les identités, sur les 27 candidatures réceptionnées, 20 parmi elles ont déjà reçues l’aval du CGE, pour la joute électorale à venir.

HeaderOlamBanner

Puis , << les candidatures des élections législatives à l’assemblée nationale, celles des membres des conseils départementaux et des conseils municipaux en provenance de l’intérieur du pays sont en cours de réception>> a t-il ajouté avant de rappeler que le 26 juillet constitue la date de publication des candidatures issues de l’examen de la séance plénière.

DES NOUVELLES DISPOSITIONS DU CODE ÉLECTORAL EN RAPPORT AVEC L’ORGANISATION PRATIQUE DES SCRUTINS

L’autre étape de ce face à face avec les hommes et femmes de la presse s’est articulée sur les nouvelles dispositions du code électoral relative à l’amélioration de l’organisation pratique des scrutins électoraux de cette année.

selon les dispositions de l’article 14a de la loi n°07/96 du 12 Mars 1996 portant disposition commune à toutes les élections politiques modifié<< le CGE peut faire toutes propositions relatives à l’amélioration du code électoral et les transmettre aux institutions compétentes>>

En parfaite conformité à cette disposition et dans l’optique d’une dynamisation de l’acte de vote, le CGE entend apporter des modifications aux articles 15; 76; 79 et 104 de la loi préalablement citée.

Aussi , des quatre (4) articles susmentionnés, la proposition de modification faite par le CGE des articles 79 et 104 semble diviser les acteurs politiques. En effet, le Centre Gabonais des Élections prévoit, afin de maximiser le temps de votation et réduire les attentes, la suppression de la de l’alinéa 6 de l’article 79.

Puis , l’administration dirigée par M. BONDA souhaite, pour ces élections générales, substituer les bulletins de vote à coller par un bulletin de vote sous forme d’enveloppe électorale ordinaire pour éviter la complexité observée durant les votes précédents.

Enfin , le président du CGE s’est prêté à l’exercice de questions réponses durant lequel, sa déclaration a été concise et méthodique

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.