ADL : entre offre du matériel didactique à l’école publique d’Okala et financement des travaux de réhabilitation dudit établissement

0 386

L’Aéroport de Libreville (ADL), dans le cadre de sa politique de responsabilité sociétale des entreprises (RSE), a offert le 5 janvier dernier à l’école publique d’Okala, située au nord de Libreville, du matériel didactique en plus de sa participation financière à la réfection des installations de l’établissement.

La cérémonie fut présidée par Mme Pierra ASSENGONE épse OWONO ASSA, Responsable Environnement Social et Gouvernance, et Mme Marie-France  NTOLO, Directrice de l’école.  ASSENGONE épse OWONO ASSA a expliqué l’origine de cette initiative « cet établissement est situé à l’entrée de la voie de contournement du nouvel aéroport de Libreville, il était important pour nous de participer à son rayonnement. Ainsi, nous nous sommes engagés à contribuer au développement de l’école, en prenant en charge les travaux de réfection dont l’école avait besoin, à savoir peinture, menuiserie, etc. », avant d’exprimer la volonté d’ADL de poursuivre ce type d’actions « nous voulons, dans le cadre de notre politique de responsabilité sociétale des entreprises, être impliqués de plus en plus dans des actions similaires. Nous espérons perpétuer cette collaboration avec l’école publique d’Okala et contribuer au développement et à l’épanouissement des élèves. ».

Pour sa part, Madame Marie-France  NTOLO, Directrice de l’école publique d’Okala, a exprimé sa joie à la suite de ce geste altruiste. « Je suis très satisfaite du don fait par l’Aéroport De Libreville envers notre école qui est située aux alentours de la voie de contournement du nouvel aéroport. L’ensemble du personnel et moi-même remercions l’entreprise pour ce geste », a-t-elle commenté.

À propos de l’Aéroport

HeaderOlamBanner

L’aéroport international Léon Mba tient son nom du premier président de la République du Gabon qui a gouverné de 1961 à 1967. Depuis sa construction dans les années 50, il n’a cessé de se développer et d’aménager sa structure afin d’accueillir tous les types d’avions au fil de leur évolution. Grâce à sa constante évolution, il est devenu le plus important du Gabon.

L’Aéroport international de Libreville est doté de deux terminaux pour fluidifier le trafic. Le premier est l’aérogare principale, qui permet l’embarquement aux vols nationaux et internationaux. Étendu sur 16 000 m2 à ce jour, il peut accueillir jusqu’à 1,2 million de passagers par an. Le terminal est doté de nombreuses boutiques et restaurants, ainsi que de multiples services. Quant au deuxième terminal, il est réservé aux vols régionaux et nationaux.

L’aéroport Léon Mba de Libreville constitue une interface clé du trafic aérien en Afrique de l’Ouest et en Afrique centrale avec 15 compagnies aériennes desservant 24 destinations.

L’aéroport international Léon Mba est :

• l’unique aéroport certifié neutre en carbone d’Afrique centrale ;

• le second aéroport certifié neutre en carbone en Afrique subsaharienne ;

• désigné vice-champion d’Afrique centrale en matière de sécurité par l’ACI (Airport Council Africa).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.