ZIK DU BLED : interview de Ndjassi Ndjass sur le retour éminent des légendes du rap gaboma a travers le mouvement RFLX.

0 58

En exclusivite sur votre site d’actualité, les confidences de l’artiste
Ndjassi Ndjassi sur le mouvement RFLX qui fait grand bruit au Gabon et qui annonce le retour des rappeurs légendaires du mouvement hiphop .

Mapane infos : Bonsoir l’artiste ndjassi ndjass! Nombreux de nos lecteurs aimeraient avoir une idée de votre parcours musical sommairement ?

Ndjassi: 1989 je fais parti du collectif IZB basé à Owendo.
1991 je fais parti du groupe cia posse x qui deviendra Siya po’ossi.x avec 3 albums à l’appuie.
2001 je sors mon premier album solo AMBASSADEUR.
2006 le deuxième opus BOOMERANG et 2011 le troisième opus TTC

Mapane infos: ancien membre du groupe iconique de rap Gabonais siya po’ossi x, que sont devenus les autres membres ?

Ndjassi: Les autres membres ont tous arrêté la musique. La wana est au USA, Double pee est plus ou moins actif dans le beat making et Why Gee est fonctionnaire.On est toujours tous en contact. On est une famille.

Mapane infos: vous êtes parmi les pionniers dans le domaine du street Wear au Gabon où en est votre marque de vêtements Ambasco?

Ndjassi: Nous avons mis en suspens la marque AMBASCO depuis la difficile période du COVID mais nous avons la ferme intention de relancer la marque cette année 2023 avec des nouveaux design et concept.

Mapane infos : un gros feat avec le rappeur mageintha du groupe hayo’oe en ligne de mire ?

HeaderOlamBanner

Ndjassi: Nous avons déjà 2 single clipé. Le deuxième clip sortira ce mois de janvier 2023. Et nous avons l’intention de faire 10 titres et 10 clips puis une tournée pour défendre l’album sur le terrain. On bosse sur cet album calmement sans pression.on parle même d’un album commun.

Mapane infos: vous êtes à la tête d’un collectif de rappeurs légendaires qui se nomme RFLX ?

C’est quoi concrètement cet initiative qui fait grand bruit et qui alimente les débats sur la toile ?

Ndjassi: Avant tout c’est d’abord un incubateur pour le retour aux fondamentaux qui régissent notre culture et ce grand mouvement qui à connu de nombreuses mutations dans notre pays.
Je ne suis pas à là tête du collectif RFLX, je suis un membre actif qui occupe le poste de trésorier, le collectif a un président et un secrétaire général.

L’objet de cet initiative est de redonner à la culture hip hop ses lettres de noblesse par un certains nombres d’action qui vont de la réalisation d’émissions à thème, la production musicale, les ateliers d’écriture …. à l’organisation de concerts et festivals.
Mais dans un souci d’efficacité et de dynamisme ont n’a crée une section musical qui met en exergue l’ancienne et la nouvelle génération afin de conscientiser et sensibiliser nos jeunes frères et sœurs sur les maux et fléaux qui minent notre société etc…
Mais d’autres productions arriveront sous cette bannière.

Mapane infos : le mot de fin vous reviens !

Ndjassi: J’exhorte tous les acteurs du mouvement hip hop gabonais à travailler dur et sérieusement. Moins de clashs polluants et inutiles dans un contexte où il n’y a pas une industrie du showbizz. Beaucoup reste à faire. Bâtissons notre culture sur des fondations plus solides.
ET que Dieu vous bénisse.

Mapane infos : merci et bonne chance au mouvement RFLX.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.