UDIS : Opiangah en porte-étendard des jeunes du mapane et de la rue

0 763

Une rencontre à cœur ouvert avec les jeunes du mapane qui a été l’occasion pour ce dernier de leur réaffirmer son engagement à être à leur côté, notamment en matière de développement par le social. 

HeaderOlamBanner

Au cours de cette rencontre qui a réuni entre 8 000 et 10 000 personnes, le leader de l’Union pour le développement et l’intégration sociale a tenu à revenir longuement sur son vécu et sur la nécessité de se prendre en main. Pour HPO, comme on l’appelle affectueusement, si la société a des préjugés sur la jeunesse du mapane, il revient à chacun de se responsabiliser. 

S’il a reconnu les difficultés qui jonchent la vie des jeunes des quartiers sous-intégrés, il a invité ces derniers à ne pas succomber à la fatalité. « C’est justement parce que c’est difficile que nous devons trouver notre voie. Ce que je fais aujourd’hui c’est pour anticiper sur l’avenir. Pour qu’on ne se serve pas de vous pour casser, piller ou bruler », a-t-il martelé. 

Hervé Patrick Opiangah en porte voix des jeunes du Mapane

Le meeting qui a duré près de trois heures a connu des moments forts, notamment l’entonnement de l’hymne nationale par l’ensemble de la foule pour marquer son appartenance à la Nation. Au terme de ce moment symbolique, le leader de l’UDIS a invité ces jeunes venus par milliers, de tous les quartiers sous-intégrés du Grand Libreville, à ne pas se laisser instrumentaliser par les oiseaux de mauvais augure, quel que soit leur bord politique. Pour Hervé Patrick Opiangah, quelle que soit la prochaine personnalité qui sera élue à la tête du pays, il était nécessaire de faire désormais entendre la voix du mapane. 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.