Mimbiasse: du chant aux larmes

0 433

Mimbiasse en deuil.

En effet, nos jeunes dames du rap gaboma viennent de perdre leurs mamans. 

Ce sont deux sœurs jumelles amoureuses d’un genre musical qui leur a permis de mûrir et de mieux comprendre la valeur et le sacrifice de la mère dans un environnement comme le nôtre au profit de l’éducation de ses enfants. 

HeaderOlamBanner

Originaire du deuxième arrondissement de Libreville dans la province de l’estuaire au gabon , Mimbiasse n’a plus de maman depuis quelques jours, et la communauté artistique vit cette nouvelle avec une douleur atroce et les condoléances se multiplient. 

Les hommages des artistes contribueront certainement à apaiser la douleur de nos deux amazones du rap gaboma qui ont eu la prémonition d’écrire de nombreux textes et chansons en hommage aux mamans .

Pour toutes les mamans du monde

Derrière le groupe Mimbiasse, il y a deux rappeuses, des sœurs jumelles qui valorisent depuis plus d’une dizaine d’années la culture Fang à travers leur concept IBOGA RAP. Il y a un an, dans la continuité de leur mouvement, elles ont créé le studio d’enregistrement IBOGA RAP MINKO MI BIE, une initiative très louable dans un secteur qui se veut exclusivement masculin.

BELLA MINKO Elssy et NZOUA MINKO Pascale SOMBRENT DANS UN DEUIL PROFOND DEPUIS QUELQUES JOURS 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.