Arise offre de 8,5 hectares de terres à ses collaborateurs

0 387

Dans le cadre de sa politique de responsabilité sociétale des entreprises (RSE), le 29 décembre dernier, les représentants du groupe Arise ont offert à 80 de leurs collaborateurs des terres avec titre foncier situé dans la commune d’Owendo. Rapporte un communiqué parvenu à notre rédaction.

La cérémonie présidée par le directeur pays – Arise, Igor Simard, s’est tenue au Nouveau port international d’Owendo (NOIP). Ce sont 8,5 hectares de terrains, avec titre foncier, qui ont été offerts aux employés gabonais du groupe travaillant au Gabon Special Economic Zone (GSEZ), à l’Aéroport De Libreville(ADL), au Nouveau port international d’Owendo (NOIP) ainsi qu’au Port minéralier d’Owendo (OMP).

Cette action est la concrétisation de la promesse faite aux salariés du groupe. « Nous offrons ces terrains pour que nos collaborateurs puissent, eux aussi, construire et donner une trajectoire à leurs familles » a déclaré M. Simard.

HeaderOlamBanner

Pour une meilleure appréciation des conditions d’obtention de cette offre, le public a été édifié sur le processus d’attribution des parcelles. En clair, « Ces terrains ont été attribués à nos salariés de nationalité gabonaise, qui ont une certaine ancienneté dans le groupe et qui répondent aux critères d’excellence du groupe », a indiqué M. Simard.

Parmi les bénéficiaires, Cornelia Mengue, gestionnaire ressources humaines à NOIP, a exprimée toute la confiance placée dans le groupe Arise. « J’ai souscrit et j’ai cru en mon entreprise, et c’est une très belle entrée en 2024 pour moi. Je vais bientôt pouvoir construire et je ne serai plus locataire ». Joséphine Edith Avome, coordinatrice entretien à ADL, également bénéficiaire a salué également ce geste. « Aujourd’hui, nous sommes bénéficiaires d’un terrain avec titre foncier, ce qui n’est pas le cas pour tous. Il est devenu compliqué d’obtenir un terrain à des prix accessibles au Gabon » a -t-elle indiquée.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.