GABON/ RSE : la Setrag contribue à la formation de 125 commerçants à Owendo

0 164

L’espace PME sis à Awendjé a servi de cadre ce 06 septembre 2023 aux formateurs du cabinet cc-coach-in, ajouté à eux, les responsables du service RSE de la société d’exploitation du transgabonais (SETRAG) venus procéder à la remise des certificats de fin de formation aux 125 commerçants toutes nationalités confondues ayants pris part à celle-ci.

Les commerçants du Marché d’Owendo en pleine séance de formation…

En effet, c’est soucieux de voir les commerçants installés le long du chemin de fer adopter un comportement responsable et pouvoir mieux vivre de leurs activités, que les responsables de la Setrag via son service RSE, ont sollicité les services du cabinet cc-coach-in spécialisé dans la formation et l’encadrement des entrepreneurs, afin que celui-ci puisse inculquer à ces opérateurs économiques des notions de base d’une bonne gestion d’entreprises.

HeaderOlamBanner

A la fin  de cette formation entièrement pris en charge par la Setrag, des parchemins on été délivrés aux participants, par les responsables du service RSE, qui n’ont pas manqué d’encourager et exhorter les heureux récipiendaires de mettre en pratique ce qu’ils ont appris.

Ému de recevoir son parchemin, le premier de son existence, Tassoka Benoît participant et couturier au marché d’Akourman 2 a déclaré ce qui suit :

« Nous sommes heureux d’avoir pris part à cette formation qui, au départ, en ce qui me concerne n’était pas la bienvenue. Mais, maintenant, je suis de ceux là qui souhaitent qu’elle continue. Tellement nous avons appris beaucoup de choses. Vous savez beaucoup parmi nous là ne savent pas lire ou écrire mais tiennent une activité qu’ils n’arrivent pas à bien gérer car n’ayant pas des notions de bases que nos formateurs nous ont inculqués. Depuis que j’ai fait cette formation beaucoup de choses ont changé dans ma manière de me conduire. Je croyais que tout ce que je gagne c’est pour moi alors je peux utiliser comme je veux alors que c’est le contraire de ce que je devais faire » A-t-il reconnu.

Avant d’ajouter « Je remercie la Setrag pour avoir permis que cette formation se tienne et nos formateurs qui ont sus être patients envers nous car éduquer quelqu’un qui ne sait lire ou écrire c’est pas facile. »

C’est heureux, que tout ce petit monde a vidé les lieux en espérant que ce genre de formation se poursuivre dans les jours à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.