Évaluations environnementales : GSEZ, pionnier au Gabon

0 829

Évaluations environnementales : GSEZ, pionnier au Gabon

À l’heure où la conformité légale des entreprises est au cœur des enjeux, la zone GSEZ remplit ses obligations légales en matière de bilan carbone et ce depuis 2019. Derrière, l’enjeu d’une industrialisation durable.

À quoi sert un bilan carbone ? L’idée est de mesurer la quantité de CO2 émise par une unité (dans ce cas, industrielle) afin d’élaborer une stratégie de réduction de ces émissions. Mais ce n’est pas tout. Pour GSEZ, cette norme n’est pas une obligation légale contraignante, mais un levier pour industrialiser le pays sans nuire ni aux conditions de vie des populations ni à l’environnement.

La loi 007-2014, article 42, oblige les opérateurs économiques à effectuer ces bilans carbone : « toute opération est tenue d’élaborer un bilan carbone afin d’évaluer les volumes ou quantités de gaz à effet de serre émis par les opérations ou exploitations, dans le but d’en assurer la réduction ». En 2021, la loi sur les changements climatiques est venue préciser les obligations des opérateurs économiques.

HeaderOlamBanner

Dès 2019 GSEZ a recruté une équipe dédiée et a effectué ses premiers bilans carbone. Depuis, la société spécialiste de l’aménagement et de la gestion de zone industrielle, effectue ses bilans certifiés annuellement. En 2023, GSEZ est allé plus loin en auditant non seulement sa structure à Nkok, mais aussi celle d’Ikolo, le port d’Owendo, le port minéralier et plusieurs industriels sur la zone pour la première fois. Au total, ce sont près de dix audits carbone simultanés qui ont été effectués.

Ces études complexes de terrain ont été initiées à partir du mois d’avril de cette année et ont mobilisé une équipe d’employés locaux spécialisés. Ce travail est effectué en lien avec un référent carbone dans chaque entreprise, avec pour objectif de renforcer la connaissance dans le domaine. Le mécanisme est transparent et facilite l’adoption de bonnes pratiques au quotidien par les entreprises.

L’étude du bilan carbone est en cours de validation, mais en la matière, la zone GSEZ est considérée comme un élève modèle au Gabon. Preuve à l’appui. Pour confirmer ces études, les sites ont été visités par un cabinet d’audit, SGS, leader mondial dans la certification environnementale. Les conclusions de leur audit sont attendues pour la fin de cette année, mais la démarche volontaire engagée par GSEZ est unique au Gabon et s’inscrit dans la droite ligne des engagements du groupe envers l’industrialisation durable du continent africain.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.