Emmanuel Macron apporte son soutien à l’ambassadeur de France au Niger et au président Bazoum

0 329

L’ambassadeur français va rester au Niger malgré la fin de l’ultimatum de 48 heures donné par les putschistes, a déclaré lundi Emmanuel Macron, qui ouvrait la 29e édition de la conférence des ambassadrices et des ambassadeurs. Le président a également réaffirmé son soutien au président Mohamed Bazoum, renversé par un coup d’État le 26 juillet.

HeaderOlamBanner

Au Gabon, le camp d’Albert Ondo Ossa, principal rival du président Ali Bongo Ondimba à l’élection de samedi, dont les résultats officiels se font toujours attendre, a de nouveau revendiqué la victoire et aappelé le chef de l’État sortant à « organiser la passation du pouvoir ». Georges Dougueli, journaliste à Jeune Afrique, était notre invité.

Au Zimbabwe, le chef de d’opposition, Nelson Chamisa, a contesté dimanche la réélection officiellement annoncée la veille du président sortant Emmerson Mnangagwa et a revendiqué la victoire, à l’issue d’un scrutin aux nombreux dysfonctionnements, dont la régularité a été mise en cause.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.