Coupe d’Afrique des nations de football/LA GENESE

0 1 012

La Coupe d’Afrique des nations (CAN) est une compétition de football qui oppose les meilleures sélections nationales masculines d’Afrique, organisée par la Confédération africaine de football (CAF) depuis 1957. Depuis 1968, elle a lieu tous les deux ans, passant aux années impaires en 2013.

Lors de la première édition en 1957, il n’y avait que trois nations participantes : l’Egypte, le Soudan et l’Éthiopie. L’Afrique du Sud devait initialement adhérer, mais a été disqualifiée en raison de la politique d’apartheid du gouvernement. Depuis, le tournoi s’est beaucoup développé, rendant nécessaire la tenue d’un tournoi qualificatif. Le nombre de participants au tournoi final a atteint 16 à l’édition 1998 (16 équipes devaient s’affronter en 1996, mais le Nigeria s’est retiré, réduisant le plateau à 15, et il en a été de même avec le retrait du Togo en 2010.), et jusqu’en 2017, le format avait été inchangé, les 16 équipes étant réparties en 4 groupes de 4 équipes chacune, les 2 meilleures équipes de chaque groupe se qualifiant pour une phase à élimination directe. Le 20 juillet 2017, la Coupe d’Afrique des nations a été déplacée de janvier à juin et est passée de 16 à 24 équipes.

L’Egypte est la nation la plus titrée de l’histoire de la Coupe d’Afrique. Trois trophées ont été décernés au cours de l’histoire du tournoi, le Ghana et le Cameroun remportant les 2 premières versions à conserver après que chacun d’eux a remporté un tournoi à 3 reprises. Le trophée actuel a été décerné pour la première fois en 2002. L’Egypte a remporté 3 titres consécutifs sans précédent en 2006, 2008 et 2010. Le format du tournoi de la CAN a été modifié en 2013, pour se tenir les années impaires afin de ne pas interférer avec la Coupe du Monde. 

Le Sénégal est le champion en titre, après avoir battu l’Egypte aux tirs au but lors de la finale 20216.

HeaderOlamBanner

LA GENÈSE

Années 1950-1960 : origine et premières années

L’origine de la coupe d’Afrique des nations remonte en juin 1956, lorsque la création de la Confédération africaine de football fut proposée lors du troisième congrès de la FIFA à Lisbonne. Il y avait des plans immédiats pour la tenue d’un tournoi continental et, en février 1957, la première coupe d’Afrique des nations a eu lieu à Khartoum, Soudan. Il n’y a pas eu de qualification pour ce tournoi, le field étant composé des quatre nations fondatrices de la CAF 

L’Egypte, le Soudan et l’Éthiopie. L’Afrique du Sud

L’insistance de l’Afrique du Sud à ne sélectionner que des joueurs blancs pour son équipe en raison de sa politique d’apartheid a conduit à sa disqualification et, par conséquent, l’Éthiopie a été remise directement à la finale. Ainsi, seuls deux matches ont été disputés, l’Egypte étant couronnée première championne continentale après avoir battu les hôtes du Soudan en demi-finale et l’Éthiopie en finale. Deux ans plus tard, l’Egypte a accueilli la deuxième édition au Caire avec la participation des trois mêmes équipes. L’hôte et champion en titre, l’Egypte, a de nouveau gagné, après avoir battu le Soudan

Le peloton s’est agrandi pour inclure neuf équipes pour la troisième édition en 1962 à Addis-Abeba, et pour la première fois, il y a eu un tour de qualification pour déterminer quelles quatre équipes joueraient pour le titre. L’Éthiopie, pays hôte, et l’Egypte, championne en titre, ont reçu des places automatiques et ont été rejoints dans les quatre derniers par le Nigeria et la Tunisie. L’Egypte a disputé sa troisième finale consécutive, mais l’équipe éthiopienne est sortie victorieuse, battant d’abord la Tunisie, puis battant l’Egypte en prolongation.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.