TRANSITION ; QUID DU RÔLE DE LA JEUNESSE GABOMA ?

0 578

Gabon | Transition | la Jeunesse du Gabon comme
composante majeure des Forces Vives de la Nation.

La Plateforme Force Patriotiques du Gabon pour la Restauration des Valeurs (F.P.G), réunie en Assemblée
Générale le 06 septembre 2023.


« Avec une population composée majoritairement de jeunes, on pourrait
s’étonner et même s’interroger sur l’oubli systématique de cette
corporation, parmi celles reçues à ce jour par le Comité pour la
Transition et la Restauration des Institutions (CTRI) ainsi que dans
toutes les initiatives prises pour le pays ».
A la faveur d’une Assemblée Générale de consultation des leaders
jeunesse du Gabon le 06 septembre dernier, les mouvements jeunesse
politiques et apolitiques, les Associations et les ONG jeunesse du Gabon, ont
à l’unanimité décidé de se réunir sur une seule plateforme dénommée Force
Patriotique du Gabon pour la Restauration des valeurs (F.P.G).
« La population gabonaise est majoritairement composée de jeunes. Si
nous félicitons et adressons notre profonde gratitude au Président de la
Transition et aux Hommes qui l’entourent, pour leur bravoure et l’acte Patriotique
et Salutaire posé en faveur de notre pays le Gabon, nous déplorons l’oubli
systématique de la Jeunesse Gabonaise, qui est une composante non
négligeable de ces forces vives de la Nation (près de 70%) », indique un des
leaders de la F.P.G.
En effet, depuis sa prise du pouvoir, le Président du Comité pour la
Transition et la Restauration des Institutions (CTRI), Président de la
Transition, a initié des consultations avec toutes les forces vives de la Nation :
les Religieux, les Politiques, la Presse, la Société Civile… La Jeunesse
Gabonaise qui n’a pas encore eu l’occasion d’être reçue de façon officielle en
son nom propre et comme étant une Corporation à part entière, semble être la
grande oubliée de ces consultations.
Force Patriotique du Gabon pour la Restauration des valeurs (F.P.G)
« L’objectif de notre plateforme, sans avoir la prétention de représenter cette
forte population de jeunes (70%), est de porter la voix de la jeunesse gabonaise
et d’apporter ses propositions de façon active à toute initiative et toute
concertation susceptible de contribuer à la restauration inclusive de nos
Institutions et à la reconstruction de notre Corps Social, qui doit être en tout
temps notre priorité », martèle un autre leader de la F.P.G.
Avec à ce jour l’adhésion d’une trentaine d’organisations jeunesse, pour
la FPG, le Conseil National de la Jeunesse du Gabon (CNJG) qui aurait pu être
le Cadre approprié, est aujourd’hui illégitime au même titre que le Régime
BONGO-PDG déposé au soir du 30 aout dernier par le CTRI au regard d’un
mandat expiré depuis environs deux ans, le fait que la majorité d’entre eux,
ne se reconnaissent pas dans le bureau actuel et le caractère apolitique du
CNJG qui exclu la prise en compte des mouvements jeunesse politiques
indépendants ou des partis politiques.

HeaderOlamBanner


Les propositions de la Force Patriotique du Gabon pour la Restauration
des valeurs (F.P.G)
Les nouvelles Autorité du Pays ayant été saisies par la F.P.G, en attente d’une
suite, la plateforme qui a une portée et une représentativité de la jeunesse des
neuf provinces que compte notre pays, s’active à la rédaction d’un document
cadre regroupant l’ensemble de ses propositions. Toutefois, elle n’a pas
manqué de soumettre au Président de la Transition et au Premier Ministre de
la Transition, quelques propositions majeures parmi celles que comptera le
document cadre final et qui traite plusieurs secteurs de la vie au Gabon :
1- Emploi :

  • L’intégration et l’embauche définitive des Gabonais actuellement
    en Stage, en attente d’intégration et en Contrat à Durée
    Déterminée dans l’Administration publique et les Entreprises de
    l’Etat : en toilettant le fichier des effectifs des Administrations et
    Entreprises Publiques pour éradiquer le phénomène « d’Agents et
    Employés Fantômes » qui perçoivent des salaires et primes indument.
    2- Politique :
  • Elire désormais le Président de la République avec son Vice-Président
    pour mettre fin au Triumvirat et à l’organisation d’une autre élection
    en cas de vacance de pouvoir ;
  • Plafonnement de la Campagne présidentielle à cent millions
    (100 000 000) de Francs CFA ainsi que celles des législatives et locales
    à trente-cinq (35 000 000) de Francs CFA.
    3- Economie :
  • Donner à la SOGATRA le monopole en matière de transport urbain
    et périurbain : pour garantir la nationalisation du secteur, la sécurité
    des usagers dans un contexte où les transports en commun sont
    réputés être complices d’agressions et garantir aux transporteurs une
    retraite par le paiement des cotisations sociales ;
  • Lancement d’un vaste chantier de construction d’une cité
    Administrative et des Bâtiments Administratifs : Ce vaste chantier
    sera pourvoyeur d’emplois tout en permettant à moyen et long terme à
    l’Etat (Administrations et entreprises sous tutelle), de sortir de la
    location et faire des économies.
    Désormais, les yeux de la Jeunesse Gabonaise à travers la Plateforme
    Force Patriotique du Gabon pour la Restauration des Valeurs (F.P.G), sont
    tournés vers le Président du Comité pour la Transition et la Restauration des
    Institutions, Président de la Transition et le Premier Ministre de la Transition

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.