TENDANCE URBAINE/CREOLE : itinéraire d’une tué tué ?

0 91

Il ya des parcours assez éclectique dans l’univers artistique gaboma dont celui de Créole la fille de MACKJOSS.
De son vrai nom, Janice Aurore MOUSSITOU MACKAYA est né le 16 août 1989 à pungu. Plusieurs années âpres avoir été sous l’influence d’un père artiste, la waka-waka girl est aujourd’hui une chanteuse auteur-compositrice-interprète gabonaise très suivie par de nombreux fans. Née d’un pater musicien et considéré autrefois comme le baobab de la musique gabonaise il s’agit de feu MACKJOSS.
Les débuts de la fantastik dans la musique se font dans une église comme chantre au sein d’une chorale « Les Anges ABC » du lycée Léon Mba où la petite Moussitou va faire son apprentissage dans l’art du chant , Puis après elle va gravir les échelons et atterrir dans la team des choristes de son papa et elle commence à faire plusieurs shows et autres .

Son déclic de l’an 2013 va être décisif, le chemin de créole va croiser celui du rasta ragaman gabonais bubal avec qui une collaboration complice va naitre. Il lui a donc proposé de chanter une de ses chansons tout en l’accompagnant et c’était le début d’une belle aventure dont nous sommes témoins.
Ainsi pendant cette même année 2013, Janice entre en studio.
pour la première fois en ce 2013, créole découvre l’univers des studios d’enregistrement avec Bubal a l’encadrement pour la chanson intitulée « Dans Ma Timbel » feat Bubal.
Une chanson soft et suave appréciée par de nombreux fans qui la découvre et l’adopte.
La deuxième aventure venant au galop , la chanson « Ludo », de son frère BRAKE débarque sur les platines et le talent de créole se confirmée et ce deuxième titre va permettre à la jeune artiste de se faire remarquer par le producteur Edgard YONKEU qui décide de travailler avec elle en la signant au sein de son label Direct Prod.

En définitive, la fille de Mackjoss a été révélée au public par son titre à succès « Bonobo » sur lequel elle a collaboré avec Shan’L avec qui les rapports semblent ne plus être au beau fixe.
Vedette de la chanson gabonaise, Créole la Diva est devenu l’artiste du show buzz et des frasques. Cela grâce d’une part a diverses interventions et prises de position et, d’autre part, a la sortie de son clip « Waka Waka ». Les éloges et critiques pleuvent sur l’artiste gabonaise la plus suivie sur facebook dés lors .
Créole a fait le choix de la virilité dans ses textes Comme l’attestent les paroles de ses chansons.
Les paroles de cette chanson sont si vides selon certains observateurs, à connotation sexuelle et surtout grossières selon les autres. 

HeaderOlamBanner

Mais, tout ce que touche la sexy bapounou se fait « or » rapidement sur Internet et ne laisse personne indifférent.
Nombreux pensent que l’univers langagier de la fille « waka waka »  est extrêmement vulgaire.
la vulgarité semble la marque de fabrique de créole et ses adeptes soutiennent que derrière cette image se cache un cœur, une âme qui a pour souci le bien-être de son prochain.

VOICI LA QUESTION DE LA REDACTION DE MAPANE INFOS:

En définitive, ece l’itinéraire d’une tué tué ?
Ses Fantastiques affirment, par ailleurs, que Créole expriment les craintes d’une mère inquiète pour l’avenir de ses mounas ; mais également le patriotisme d’une citoyenne engagée, éprise de liberté et surtout de paix pour son pays
Kieeee ! wait and see.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.