Pourquoi faire le mauvais cœur à la direction générale de la Setrag ?

0 600

Depuis quelque temps, une vague de critiques s’abat sur la direction générale de la Société d’Exploitation du Transgabonais (Setrag), dirigée par le Directeur Général Christian Magni. Cependant, il est essentiel de faire la lumière sur les véritables enjeux et de reconnaître les efforts déployés pour améliorer les services offerts aux usagers du rail au Gabon.

Des conditions d’attente améliorées pour les passagers

L’une des réalisations notables sous la direction de Christian Magni est la mise en place de salles d’attente climatisées pour les passagers. Cette initiative, saluée par de nombreux voyageurs, a transformé l’expérience d’attente en gare, notamment dans des villes comme Lastourville et Franceville. Ces installations permettent aux passagers de patienter dans des conditions confortables, loin de la chaleur accablante, en attendant leur train. Ce changement a été largement apprécié par les usagers, qui y voient une amélioration significative de la qualité des services de la Setrag.

Les nouvelles cités des agents : un logement décent pour tous

En outre, la Setrag a investi dans la construction de nouvelles cités pour ses agents. À Lastourville, 26 maisons ont été érigées, tandis qu’à Franceville, 20 nouvelles habitations ont vu le jour. Ces logements modernes et bien équipés constituent une avancée majeure pour le bien-être des employés de la Setrag. En offrant des conditions de vie dignes et confortables à son personnel, la direction montre son engagement envers le bien-être de ses travailleurs, un aspect souvent négligé par le passé.

Des critiques instrumentalisées ?

Il est regrettable de constater que certains médias semblent être instrumentalisés par des individus aux intentions douteuses, bien connus dans le milieu. Ces critiques acerbes et souvent infondées ne reflètent pas la réalité des efforts consentis par la direction générale. Les passagers des trains voyageurs, quant à eux, témoignent régulièrement de l’amélioration de leurs conditions de voyage. Ils demandent au Directeur Général Magni et à son personnel de continuer sur cette lancée et de poursuivre le travail entamé. Ces témoignages sont une preuve tangible de la satisfaction des usagers et de l’impact positif des mesures mises en place.

HeaderOlamBanner

Les travaux de la gare de Moanda : un contretemps financier

Toutefois, tout n’est pas parfait et certains défis demeurent. Les travaux de la gare de Moanda ont pris du retard en raison des difficultés financières rencontrées par l’entreprise initialement en charge du projet. Ce contretemps a suscité des inquiétudes parmi les usagers et les résidents locaux. Néanmoins, la Setrag a réagi avec promptitude en confiant la reprise des travaux à une nouvelle entreprise, assurant ainsi la continuité et l’achèvement de ce projet crucial. Cet incident met en lumière les imprévus auxquels la direction doit faire face et sa capacité à trouver des solutions rapides et efficaces.

Les travaux en cours et les témoignages des passagers

Malgré ces difficultés, la Setrag continue de progresser avec plusieurs projets en cours. Les améliorations des infrastructures et des services sont palpables. Les témoignages des passagers sont éloquents : beaucoup soulignent la propreté des trains, la ponctualité accrue et l’accueil chaleureux du personnel. Ces éléments sont le fruit d’une gestion rigoureuse et d’une vision claire pour l’avenir du transport ferroviaire au Gabon.

Mme Pauline, une habituée des trajets entre Libreville et Franceville, exprime sa satisfaction : « Depuis que la nouvelle direction est en place, je vois de réels changements. Les trains sont plus propres, les horaires sont respectés, et les agents sont toujours prêts à aider. C’est un véritable plaisir de voyager désormais. »

M. Jean-Baptiste, un autre usager régulier, partage cet avis : « J’ai remarqué que les gares sont mieux entretenues, et les salles d’attente climatisées sont une bénédiction. Cela rend l’attente beaucoup plus agréable. Je souhaite que la Setrag continue sur cette voie. »

Conclusion

En conclusion, il est crucial de reconnaître le travail accompli par la direction générale de la Setrag sous l’égide de Christian Magni. Les avancées sont nombreuses et tangibles, malgré les obstacles rencontrés. Plutôt que de céder aux critiques infondées et aux manipulations médiatiques, il est de notre devoir de soutenir les efforts en cours pour offrir un service ferroviaire digne de ce nom au Gabon. Les témoignages des passagers et les réalisations concrètes témoignent d’une direction engagée et proactive, prête à relever les défis pour le bien-être de ses usagers et de son personnel. Il est temps de faire preuve de patience et de soutenir les initiatives positives pour un avenir meilleur du transport ferroviaire au Gabon.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.