NOEL : le traîneau de l’ONG performance sociale atterrit à Akebe 2

0 736

L’association Performance sociale et le couple wang ont revêtu des costumes de père Noël, en offrant des dons et cadeaux de Noël aux enfants des quartiers akebe dans le quatrième arrondissement de Libreville, précisément a akebe 2

En cette période de fête de la nativité, le couple wang et l’ONG Performance Sociale ont initié une action caritative au bénéfice des enfants de nombreuses familles. Une donation issue de plusieurs mois de collecte.

« Notre objectif est de collecter annuellement un certain nombre de biens : des vêtements, des chaussures, des jouets… » Et de les stocker quelque part », a expliqué la présidente de l’ONG. « Nous avons profité de l’occasion de Noël pour offrir ces jouets aux enfants ».

Pour les heureux bénéficiaires, ces cadeaux représentaient bien plus que des objets matériels ; ils symbolisaient l’espoir, la gentillesse et la possibilité d’un avenir plus radieux.

Le couple Wang s’est donné à cœur joie dans un exercice de partage d’amour et de générosité dans cette zone de Libreville qui est le berceau de leur jeunesse . Leurs sourires bienveillants ont reflété la richesse de l’âme qui découle du partage et de la compassion envers les autres.

HeaderOlamBanner

Au-delà de la simple distribution de cadeaux, l’initiative du couple Wang a insufflé un souffle de vie nouveau dans la communauté, renforçant les liens sociaux et ravivant l’esprit de solidarité. 

Pour agrémenter cette remise de dons et de cadeaux aux enfants, plusieurs activités ont également été initiées : des jeux en plein air, des battles de danse, des ateliers créatifs et de maquillage, des concours de dessin, notamment, étaient au rendez-vous. Goûters, gâteaux, boissons étaient également de la partie. « Nous avons essayé des activités touchant tous les sexes et tous les âges », indique la première responsable de ce collectif.

L’ONG Performance sociale a par ailleurs lancé un appel à d’éventuels donateurs et autres bienfaiteurs. « Ces dons ont été collectés sur plusieurs mois. Nous souhaiterions que cela se fasse beaucoup plus rapidement. Ce qui nécessite un certain nombre de moyens financiers. A-t-elle expliqué.

En effet, la structure dirigée par sylvana Ntongono ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. « L’idée est de répétée régulièrement de ce genre d’opérations, au-delà de Noël.

Car en dehors de cette période, les gens ont tendance à oublier les enfants en situation difficile », a-t-elle regretté. « À ce titre, nous lancerons une autre opération dans quelques mois, a-t-elle annoncé.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.