Gabon /Setrag: +de 3 milliards de Fcfa investis au profit des communautés du chemin de fer.

0 820

Durant ces trois dernières années, la société d’exploitation du Transgabonais n’a cessé de mener des actions en faveur des populations des localités traversées par la ligne de chemin de fer qu’elle exploite.

A ce jour, c’est plus de 3 milliards de nos francs qui ont été investis dans les actions diverses et variées comme nous allons  le détailler dans le développement qui suit.

Si les années 2021 et 2022, des actes en faveur du social ont pris une courbe ascendante,le pic des investissements cumulés est atteint en 2023. Avec les dépenses s’élevant à plus  de 1,2 milliard qui ont contribué positivement aux actions de développement identifiées par les autorités, la Setrag a mis la main à la poche avec générosité. Il s’agit de la construction d’un centre de santé à Booué dont la mise en service est imminente. Ce joyau social comprend une unité médicale générale  et de gynécologie, une maternité, un laboratoire, un bloc opératoire et deux bâtiments pour le logement du personnel. Sa capacité d’accueil est de 22 patients.

Dans le domaine de l’éducation, la setrag a rénové les établissements scolaires et des logements des directeurs d’établissements à  Owendo, Ndjolé, Booue et Lastourville, offrant ainsi un cadre propice au bon apprentissage des élèves desdits établissements. Cette passion bienfaitrice s’est poursuivie par le début du projet d’électrisation des villages situés le long de la ligne de chemin de fer. A cet effet, un premier essai à vu le jour dans les localités de Mbel et Mouyabi.

HeaderOlamBanner

Les communautés de la province du Haut Ogooue quant à elles, bénéficient de deux forages d’adduction d’eau potable   de qualité et de quantité suffisante,  et celle  d’ Andeme, la construction d’ un marché pour mieux réguler l’activité des commerçantes et offrir aux riverains un cadre d’approvisionnement efficient.

La sécurité des emprises ferroviaires et des populations résidentes sont un souci permanent des dirigeants de la Setrag. C’est pour prévenir certaines dérives, que diverses campagnes de sensibilisation  sont menées par l’entreprise qui consacre sans  ménager les moyens, des hommes pour mieux expliquer les comportements à adopter en milieu ferroviaire et éviter des accidents. La plus régulière de campagnes est celle annuelle de sécurisation de la voie ferrée. Elle est menée auprès des élèves  des établissements scolaires situés à proximité des passages à niveau et dans les villages proches de la voie ferrée contre des risques ferroviaires. Des campagnes onéreuses et prenantes.

La question de l’environnement demeure également au centre de son engagement sociétal. Deux wagons reconditionnés dotés des équipements de collecte sont chargés de transporter les déchets des communautés voisines situées le long de la voie ferrée jusqu’au centre de traitement situé à Libreville.

Ce égrenage d’actes menés au ps de course dans un environnement économique pas toujours favorable  font de la Setrag une entreprise citoyenne et engagée. Sa feuille de route RSE procède de celle d’Eramet intitulée « Act for mining » qui détaille ses ambitions concrètes au service de la préservation de l’environnement, du développement économique local et de la réduction de l’empreinte environnementale de sa chaine de valeurs. Elle se distingue par une approche inclusive des parties prenantes, par les consultations publiques menées dans cinq provinces traversées par le chemin de fer favorisant un dialogue constant d’échanges pour préserver la bonne cohabitation  des activités et les relations harmonieuses avec les communautés locales.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.