TRIBUNE LIBRE / JOURNEE DE LA LIBERTÉ DE LA PRESSE AU GABON : la presse privée refuse la complaisance et la crainte .

0 68

La journée mondiale de la liberté de la presse, édition 2020 se tient dans un contexte marqué par la pandémie du coronavirus.

Le thème retenu cette année, « Le journalisme sans crainte ni complaisance ».

HeaderOlamBanner

Occasion pour nous de revenir sur l’allocution du secrétaire général de l’ONU, Antonio Gutarres, « La propagation de la pandémie du Covid-19 en a fait naître une nouvelle, celle de la désinformation, où de dangereux conseils de santé côtoient les théories conspirationnistes les plus folles. Le remède, c’est la presse : des informations et des analyses vérifiées, scientifiques et fondées sur des faits ».

Chers confrères et chères consœurs
La presse privée gabonaise manque de moyens conséquents pour accompagner le gouvernement dans cette lutte contre le coronavirus ; notamment par une sensibilisation régulière de la population ; qui malgré les communications du COPIL ; a toujours du mal à comprendre la dangerosité du virus et la nécessité des mesures barrières pour se protéger. Une implication de la presse privée gabonaise dans le COPIL est très attendue.

Chers confrères et chères consœurs
C’est sur cette note d’espoir que nous vous souhaitons une bonne journée mondiale de la liberté de la presse la 27e du genre.

Fait à Libreville le 02 mai 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.