TRIBUNE LIBRE : #Gabon#Dépénalisation de l’ #homosexualité

0 86

par Dieudonné Minlama Mintogo / homme politique gabonais

Le Premier Ministre , Monsieur Julien NKOGHE BEKALE , au nom du Gouvernement , a saisi le parlement dans le but de retirer l’alinéa 5 de l’article 402 du Code Pénal . Cette démarche vise à dépénaliser l’homosexualité dans notre pays.Après le vote de cette modification par l’Assemblée Nationale , le pays s’est plongé dans un puits de détresse, de colère, d’indignation , de frustration et de lamentation . Les Gabonais ; de tous les horizons , de toutes les ethnies, de toutes les religions , de tous les âges , et moi avec ; opposent un refus catégorique à cette démarche et désavouent en même temps le Gouvernement et les députés qui ont donné quitus à cette modification .

HeaderOlamBanner

Les réactions de refus exprimées par les gabonais et les gabonaises doivent être entendues et prises en considération par les plus hautes autorités : c’est ça aussi la démocratie « le pouvoir du peule, par le peuple et pour le peuple »!Le sujet est sensible . Il touche les fondements de notre être , de notre culture , de notre histoire commune , de nos croyances , de notre Constitution , de notre pays et de l’avenir de notre société .

Comme le prouve la quasi-totalité des réactions enregistrées , la démarche du Premier Ministre , comporte en elle, des risques de haine , de violence , de déchirures, de déstabilisation et de division du pays .

Aussi , je demande au Président de la république , Garant de l’Unité de la Nation et de la de Stabilité du pays, Défenseur de nos Us , de nos Coutumes et de nos Traditions de ramener la Paix , la Sérénité , l’Unité et la Quiétude au sein du Peuple Gabonais en ordonnant le retrait du Projet de Loi querellé .Que Dieu protège notre pays !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.