TRANSGABONAISE : La BDEAC accorde un nouveau prêt de 65 milliards de francs à la SAG

0 11



Il est question d’un contrat de partenariat signé avec le gouvernement en octobre 2019 et acté en août 2020 portant sur l’exécution des travaux et les études du projet de la route « Transgabonaise », la société autoroutière du Gabon (SAG), a conclu, le mardi 16 novembre 2021, un autre  financement auprès de la Banque de développement des états de l’Afrique centrale (BDEAC) d’un montant de 65 milliards de FCFA.

Encore 40 milliards de francs pour la solidification de ce vaste chantier 

« L’importance de cette route n’est plus à démontrer, tant bien à l’intérieur du pays que dans la sous-région. C’est pour cette raison que la BDEAC assume son rôle de partenaire de référence en accordant ce financement de 65 milliards de FCFA », a indiqué le président de la BDEAC, Fortunato-Ofa Mbo Nchama

HeaderOlamBanner

Longue de 780 Km, cette route dite économique reliera Libreville à Franceville. Touchant les routes nationales 1 et 3, ce chantier censé être livré en 2023 est géré par la Société autoroutière du Gabon (Sag), dans le cadre d’un Partenariat public privé (PPP) entre Arise IS, Meridiam, tous deux actionnaires à hauteur de 50% chacun, et la République gabonaise. Sag en assurera l’exploitation pendant une période de 30 ans. Le premier tronçon dont les travaux ont été lancés devrait être livré en mars 2022.


Ce projet de la route « Transgabonaise » (828 km)  permettra la création de nombreux emplois, la connexion des régions rurales, la réduction des temps de trajet, le renforcement de la sécurité routière et un développement touristique et commercial du Gabon.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.