SUBVENTION A LA PRESSE : À quel niveau du gain des journaleux ?

0 1 560

Haaaa!

Ya un caca d’une mauvaise odeur qui menace la paix dans le ngwalanda depuis quelques jours. La presse privée est en boule. je parle de la sale colere des (ba) journaleux qui écrivent souvent vite et trop.

Les journaleux craignent le baratte et ils réclament la lumière sur l’affaire de leurs miang. Selon le grand père de mon pote okoulou d’akebe il ya comme un blocage observé dans le décaissement de la subvention à la presse privée cette année.

kieeee! sacré ngwalanda ! Le miang divisent et encore le miang. Kieeee! Qui veut bondir qui ? Qui retiens le gain des journaleux ? Qui met les calle ? Le gain est ou ? Le ministère du Budget ? Le Patronat des Médias des journaleux ? Le ministère de la com chez petit mboumbou ? Qui veut gnama le gain des gens qui parelent souvent trop ?

Haaaaa! Sortez le gain on va quittez ici. Il faut qu’ owoungwee Rose Christiane Ossouka Raponda, Premier ministre, Chef du gouvernement regarde l’affaire-là.

En 2018 déjà, les ( ba ) presse la ont été illégalement, voire arbitrairement privée de la subvention à la presse sans qu’aucun grand kelk1 d’en haut n’intervienne.

Gabon / Médias : La revue de la presse gabonaise de la semaine du 20 au 26  janvier 2020

Évitons les mêmes palabres qui énervent souvent et dérangent le sommeil de ngwala premier.

Adieh ! Nul ne sait quelle direction a pris le miang là en 2018. Il faut dont craindre que la même chose ne se passe la la en 2020.

adieh ! Le b2 sera au courant . Un cadavre peut mourir dans l’affaire la ! Le Grisbi est où agnambié ?

HeaderOlamBanner

Doit-on penser que le ministre de tutelle (petit mboumbou) et ses collaborateurs, pionce au premier banc ?

Baratte !

Ou alors, doit-on croire que seul, le ministère du Budget met le blocage. Bref, le ministre de la communication reste l’élément qui gère les palabres des journaleux du bled .

À moins qu’il démissionne de ses responsabilités et quitte dans le palabre-là C’est donc à lui qu’il revient de trouver la posi du gain .

C’est mabé dans les rédactions. La colère monte . Évitons le choc de ça . Le début du work en commission pour la répartition des fameux 165 millions de dolé

c’est à quel niveau ? Les journaleux sont en boule et le soleil agnangoulé du moment n’arrange pas les choses oooo.

Je les ai surpris en plein kongossa au PC dans un combite non loin du bar de papa dibobet a kinguele.

Haaaa! Quand je parle mes choses vous négligez !

Mboukou


Haaaaa! Sortez le gain des journaleux , on va quittez ici.

askoi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.