Situation de la RN1: La Réaction du gouvernement.

0 71

Une importante réunion convoquée le 6 janvier dernier par le Premier ministre a eu pour objet principal la situation de la RN1.

Les principaux acteurs impliqués dans la mise en œuvre du Programme d’Actions Prioritaires du Gouvernement (PAPG) se sont retrouvés à la Primature pour réfléchir sur les mesures urgentes pouvant permettre aux usagers de mieux circuler .

Au cours de la réunion ,il a été question de la phase concrète de ce dossier, c’est-à-dire le lancement effectif des différents chantiers dans les secteurs retenues .

HeaderOlamBanner

Constituant un des principaux volets de ce programme gouvernemental d’urgence, la réfection de la route nationale 1 a principalement retenu l’attention des participants à ce conclave.

Le tronçon Ntoum-Kango devrait donc très bientôt voir se déployer l’entreprise Colas et la société Autoroutière du Gabon, au moins sur sa partie la plus abîmée.

Les services de la primature sont claires , « le chef du gouvernement a passé en revue tous les écueils qui freinent le processus de démarrage desdits travaux et esquissé des pistes de solution pour leur démarrage effectif ». Abondant dans le même sens, le ministre de l’économie et des finances, Jean Marie Ogandaga a déclaré qu’il ne devrait plus avoir de retard sur ces dossiers, car toutes les conditions sont réunies pour que ces chantiers puissent aller à leur terme:

‘’Je vous rappelle que la loi d’emprunt a été votée dernièrement au Parlement. Donc, il n’y a plus de problème de financement’’, a-t-il ajouté.

Assez pour faire naître un début d’espoir dans les coeurs des usagers.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.