SETRAG : les enjeux de sa révolution numérique en interne.

0 75

.

La société d’exploitation du transgabonais poursuit sa solide mutation en renforçant la numérisation de son dispositif stratégique et opérationnel dans l’optique d’accroître son efficacité et améliorer ses différentes prestations.

En effet, le processus innovateur dont il est question favorise l’optimisation des performances, améliore les modes de fonctionnement afin d’atteindre de meilleurs résultats.

La transformation numérique opérée par l’entreprise setrag permettra désormais à cette dernière d’être à la pointe de la technologie en digitalisant les secteurs déterminants.

L’annonce du développement de deux applications expérimentées en interne par les agents de la Setrag est une source d’espoir pour un service meilleur.

HeaderOlamBanner

En cours d’expérimentation, “ALOCO” exploite les données issues des bandes graphiques des locomotives du Transgabonais afin de fournir, entre autres, des informations précises sur la performance et la qualité de la conduite.

L’application, connectée à Internet facilitera la vérification de la bonne application des méthodes de conduite, mais également de mener des enquêtes suite à un incident sur la voie.

Cette nouvelle technologie de pointe permettra au département « Traction » d’enrichir sa maîtrise technique et d’élever son niveau d’exigence pour un service des plus performants.

Très ambitieux, : “QUALIRAIL” est une application qui permettra désormais d’avoir une vue globale sur l’ensemble du réseau ferroviaire mais également de pouvoir effectuer des analyses approfondies et segmentées sur des tronçons précis de la voie.

Grâce aux données récoltées traitées puis affinées par cet outil, les équipes de maintenance gagnent en efficacité en ayant la possibilité de prioriser les opérations de maintenance à réaliser sur le terrain.

Il est question de deux nouvelles applications “made in Setrag” qui signent un pas de plus vers la digitalisation, au service de l’amélioration et de l’entretien du niveau de qualité du réseau ferré gabonais

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.