SETRAG : bilan positif en 2021.

0 21

Pour setrag, Il est question d’un chiffre d’affaires de 86,5 milliards de FCFA en 2021, soit une de hausse de 5% comparativement à l’année précédente selon un communiqué transmis à la rédaction de maoane infos .

Setrag fait état de l’augmentation en 2021 du nombre de passagers et de fret minier transportés, cela permettant d’engranger un chiffre d’affaires de 86,5 milliards de FCFA, soit une hausse de 5% par rapport à 2020. Avec l’entrée de Meridiam à son capital, la Setrag a intégré un expert du chemin de fer qui permet d’apporter de nouveaux moyens dans la modernisation et la sécurisation du Transgabonais.

L’an 2021 fut une année rayonnante , la Setrag a transporté 226 976 passagers contre 163 113 voyageurs en 2020, soit une croissance de 39%, contre une baisse de 49% en comparaison à 2019.

Cela s’est traduit par une croissance du chiffre d’affaires (+28%) qui affiche 6,1 milliards de FCFA en 2021, contre 4,7 milliards de FCFA en 2020 (année fortement perturbée par la pandémie du COVID-19 et l’arrêt du service voyageurs d’avril à juin 2020).

En matière de fret, le Transgabonais a une fois de plus joué son rôle de vecteur économique des provinces gabonaises traversées. La croissance de l’activité a progressé de 10% en tonnage (9 790 905 tonnes en 2021), soit +7% en chiffre d’affaires hors taxes (86, 5 milliards FCFA).

Detaillons la part des hydrocarbures transportées en 2021 a augmenté de +15% tandis que le reste du fret divers (marchandises, grumes …) a baissé de 7% avec un volume transporté de 709 000t contre 766 000t en 2020.

Le volume du trafic minier est encore la principale activité avec 9,08 MT. Il a progressé de 11% par rapport à 2020. Il est porté par les croissances de Comilog (+8%) et NGM Franceville (+6%), qui affichent respectivement 6,48 MT et 1,38 MT en 2021.

Le minier de CICMHZ réalise une hausse de 53% pour un volume transporté de 0,86 MT en 2021 contre 0,56 MT en 2020, celui d’Okondja réalise une croissance de 34% en 2021 pour un volume transporté de 0,29 MT en 2021 contre 0,21 MT en 2020.

La Setrag continuera toujours à jouer un rôle important dans la transformation de l’économie du Gabon en transportant plus de 50% des exportations du pays (minerai de manganèse et bois essentiellement), en dehors du pétrole.

HeaderOlamBanner

Un petit bilan positif sur les résultats dans le domaine de la sécurité au travail des collaborateurs et des soustraitants avec une nette amélioration grâce à la mise en œuvre d’un plan d’actions ambitieux et à la mobilisation des équipes. Ainsi, le Taux de Fréquence 2 (TF2) de l’entreprise est passé de 4,8 à 1,0, soit l’un des meilleurs taux du groupe Eramet. Les efforts vont se poursuivre pour maintenir ce niveau.

La Setrag a encore fait des efforts sur la modernisation et la sécurisation du chemin de fer selon le programme de remise à niveau (PRN) bâti avec les autorités gabonaises. Courant 2021, l’entrée de Meridiam au capital de Setrag (40%), aux côtés de Comilog (51%) et de l’Etat gabonais (9%), permet d’apporter sa grande expérience en matière d’investissement et de gestion d’infrastructures, ainsi que son expertise ferroviaire pour mener à bien l’important programme de modernisation, de rénovation et de mise à niveau de l’infrastructure ferroviaire. Cette contribution permettra d’améliorer la compétitivité économique régionale et mondiale du Gabon en soutenant sa croissance.

Mise à part les projets du PRN réalisés en 2021, on peut encore faire état de : les 174 km de voie réhabilitée à fin 2021 : Renouvellement de la Voie Ballastée (RVB), la construction de murs de protection (10 km à fin 2021), de passerelles le long du réseau ferroviaire (3 et 2 très prochainement), la poursuite du traitement des plateformes des zones instables du réseau permettant d’anticiper le doublement de la voie dans ces zones, la poursuite de la production des traverses en béton Bi-blocs à Booué (427 000 traverses produites à ce jour).

L’apport d’outils numériques dans la remise à niveau et la conduite des opérations ferroviaires a permis de poursuivre le déploiement du système de pilotage automatique des trains (Train Control System) et du système de communication dédié (TETRA) avec la pose des pylônes au niveau de l’ensemble des gares du réseau, permettant de garantir une communication en tout point du réseau.

L’importance digitalisation du Transgabonais est sous-tendue par un vaste plan de formation des équipes.

Soulignons qu’un relevé topographique de l’ensemble du domaine ferroviaire entre Owendo et Franceville a également été fait avec la technologie Lidar embarquée sur un hélicoptère, permettant de réaliser des relevés de haute précision et ainsi disposer d’une analyse très pointue de l’environnement du chemin de fer.

Étant donné que l’an 2021 a permis à la Setrag de se concentrer sur les axes prioritaires tels que la sécurisation et la modernisation du chemin de fer, le volet Responsabilité Sociétale de l’Entreprise (RSE) a lui aussi fait l’objet d’une forte attention.

Notons que de nombreuses initiatives issus du PRN ont été engagés, comme la finalisation de la réhabilitation du centre de formation et de perfectionnement de Franceville, la poursuite de la construction des logements des salariés à Lastourville, Franceville, Owendo et dans les quatre coordinations du réseau Setrag, la poursuite de la réhabilitation des gares de voyageurs du réseau (Virié, Lastourville, Moanda…) ajoutons ainsi les études pour la construction de marchés communautaires.

Dans l’important chapitre Parmi des réalisations du Plan d’Action Environnemental et Social du PRN : l’évaluation des risques basés sur le genre, la surveillance de l’eau, la gestion des déchets, la gestion de la pollution, l’étude pour l’évacuation des TBHS, les campagnes de sensibilisation à la sécurité ferroviaire.

Ceci est en phase avec la vision du groupe Eramet en matière de dialogue et de relation avec les communautés locales, la Setrag s’est également dotée en 2021 d’une Stratégie d’Investissement Communautaire qui se déroulera sur 3 ans et autour de trois grands axes : l’éducation, la santé et l’appui aux communautés (activités génératrices de revenus). Plusieurs programmes ont été lancés dès 2021 et vont se poursuivre en 2022. « Les résultats particulièrement prometteurs de la Setrag en 2021, se placent au service d’une stratégie qui tend à faire du Transgabonais un chemin de fer de classe mondiale, répondant aux défis du développement économique national ». A indiqué Christian Magni, Directeur Général Setrag.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.