RPM: causerie politique au 2e arrondissement de Libreville

0 16

Il a été question d’échanges fructueux entre Alexandre Barro Chambrier et les jeunes du quartier cocotiers

C’est la suite dun long périple qui fait suite à l’étape d’Akébé, dans le 3e arrondissement de Libreville.

Le RPM étais lieu dit pompe publique pour faire partager a la jeunesse sa vision politique dans l’avenir du Gabon .

Il étais aussi question pour ABC de se rendre sur les lieux du sinistre pour rencontrer les victimes des deux incendies dont l’un avait enregistré 6 morts récemment .

Élan de solidarité et de compassion de la part du président du rassemblement pour la patrie et la modernité (RPM) de démontrer son soutien à ses hommes et femmes affligés qui ne savent plus à quel saint se vouer.

Entouré d’une forte délégation, ABC s’est rendu au lieu dit pompe publique de cocotiers pour un après midi d’échanges avec une jeunesse active sur le débat politique nationale.

Au menu des échanges : la mauvaise gestion du pays, le taux de chômage chez les jeunes, l’insécurité etc.

HeaderOlamBanner

Des préoccupations ont été abordés entre le président du RPM et les jeunes , dans l’optique de lui présenter les conditions difficiles auxquelles font face les populations abandonnées à leur triste sort au quotidien.

Barro chambrier a d’une part félicité les jeunes pour leur engagement et pour la mobilisation, la preuve qu’il y a le désir de voir le changement s’opérer.

ABC a pointé du doigt la mal gouvernance par les détournements des deniers publics, les malversations… ayant entraîné le Gabon à une condamnation certaine dont la profondeur de la crise se matérialise par le manque de tout

« Sur la base de la gouvernance, nous allons droit dans le mur et nous étions un certain nombre de soldats qui avons dit non à la mauvaise gestion de la chose publique. Nous ne l’avons pas fait par frustration, mais par amour pour le pays. Plusieurs d’entre nous ont sacrifié leur position pour tenir compte des intérêts supérieurs de la nation « , a-t-il rappelé.

Alexandre Barro Chambrier a par ailleurs répondu favorablement à l’appel lancé par les jeunes de Cocotiers, celui de se porter candidat aux échéances de 2023.

Toute fois, l’économiste de formation reconnaît qu’il y a beaucoup de travail à faire , mais reste néanmoins convaincu que le changement est possible.

C’est donc un message d’espoir que le président du RPM a apporté aux jeunes venus massivement l’écouter .

Il les a en outre exhorté à se faire inscrire sur les listes électorales, à changer de mentalité, à prendre leur destin en main en se mettant du côté du changement.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.