RPG : 30 ans d’existence déjà.

0 77

Lemythique et celebre Rassemblement pour le Gabon (RPG) de l’homme politique gabonais paul mba abessole a aujourd’hui 30 ans.

Son désormais président Laurent Angué Mezui a tenu a marqué l’evènement par une allocution circonstancielle ce samedi 6 juin 2020 dans les locaux du Parti a petit paris .

30 ans d’existence, c’est une période assez longue et significative en termes d’expérience pour un parti politique.

30 ans de lutte pour l’indépendance véritable du Gabon et le bien-être social du peuple marquent la voie suivie par le parti RPG.

pendant cet anniversaire, Laurent Angoué Mezui a fait savoir à l’assistance que le «Le Rassembelement pour le gabon garde tous ses rêves intactes pour le pays. 

De 1990 a nos jours , il n’a jamais renoncé à son objectif de prendre le pouvoir ».
retenons que depuis sa création jusqu’à maintenant, le parti cher au Père Pail Mba Abessolo a fait face à plusieurs obstacles qui avaient pour objectif de freiner ses ambitions. Il n’a d’ailleurs pas manqué de pointer un doigt accusateur au PDG, le parti au pouvoir, « Il a fait face aux sabotages orchestrés par le pouvoir PDG ». 

Le president Angue Mezui, a rappelé ces certains événements, «Nous gardons en mémoire les destructions de de la radio télé liberté à Terre nouvelle, et le domicile du président fondateur, à Ozangué», mais malgré tout, assure l’actuel président du RPG, cela n’a pas affecté la détermination du parti.

HeaderOlamBanner

c’est en 1990 dans un contexte marqué par l’ouverture démocratique, que les Gabonais, mus comme un seul homme et partageant un idéal commun, ont décidé de créer une formation politique non violente appelée : Morena des Bucherons qui s’est mué en Rassemblement National des Bucherons (RNB). Quelques années plus tard, par décision de son 6e Congrès National Extraordinaire, tenu à Libreville le samedi 28 octobre 2000, le parti a pris la dénomination de Rassemblement pour le Gabon (RPG).

pendant ces trois décennies de lutte et de participation aux différentes activités de l’espace public, le RPG a surmonté divers obstacles tant endogènes qu’exogènes. Au titre d’obstacles enregistrés, il y a entre autres : les marches et les meetings interdits, les évènements de Dibwangui, ceux de Lébamba et de Franceville, la fusillade du pont d’Akébé. Pour ce qui est des sabotages, il y a les destructions de la Radio Télé-Liberté, à Terre Nouvelle et le domicile du Président fondateur Paul Mba Abessole à Ozangué.

rappelons que le RPG et son président fondateur ont été les pionniers avec la création des organes de presse tels que les journaux : Le Bucheron, La Clé, Le Scorpion, la Radio Télé-Liberté.

entre autres , Paul Mba Abessole et le RPG ont, pour des stratégies de lutte et de prise de pouvoir, créé et participé à la création de plusieurs groupements politiques aussi bien de l’Opposition que de la Majorité avec entre autres le RSDG, la Majorité présidentielle, la Majorité Républicaine pour l’Emergence, le HCR, la COD, la CFC, la PG41 et la CDO.

le RPG a indéniablement atteint l’âge de la maturité.

Aujourd’hui, la force du Rassemblement pour le Gabon, c’est la pertinence de son projet de société basé sur des axes essentiels de la vie, à savoir : l’école cadeau ; l’hôpital cadeau ; le travail pour tous ; un toit pour tous ; une terre pour tous ; une justice pour tous ; des routes partout.

Le RPG garde tous ses rêves intacts pour le Gabon. Depuis 1990, il n’a jamais renoncé à son objectif de prendre le pouvoir. Le RPG doit être à nouveau identifié comme un Parti porteur d’espoir et d’espérance des classes populaires. Le contexte sanitaire actuel, marqué par la pandémie du Coronavirus, ne permet pas au RPG de commémoré son anniversaire avec faste. Toutefois, dès que le contexte le permettra, le Parti organisera des manifestations festives en temps opportun, tout au long de l’année 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.