PRIMATURE: LA TRADITION EST ROMPUE !

0 44

Outre son cursus, sa modeste expérience et ses qualités de gabonaise réservée, attentive et patiente, Rose OSSOUKA RAPONDA vient de tordre le coup à une pratique politique enfin étiolée.

1ere Femme Premier Ministre, Chef du Gouvernement, l’ancienne Ministre du Budget, de la Defense et Maire de Libreville vient d’inaugurer le défi politique féminin au niveau le plus élevé de l’administration gabonaise.

Le Président de la République, S.E Ali BONGO ONDIMBA vient, par ce choix hautement singulier, de rejoindre ceux des gabonais qui croient dans le potentiel inépuisable de la femme gabonaise.

Par sa responsabilité et ses capacités à atteindre les objectifs parus jusqu’ici difficiles, Mme Rose OSSOUKA RAPONDA va engager celles de milliers de compatriotes.

HeaderOlamBanner

Par cette nomination, elle vient juste, comme un enfant, de faire le premier pas de marche. Son parcours et sa posture seront en partie tributaires du profil et des ambitions réelles des femmes et des hommes qui vont intégrer le Gouvernement vivement attendu dans les prochains jours.

Qu’elle note surtout clairement que cette nomination inédite au Gabon, ne lui servira surtout pas de caution pour espérer un état de grâce, vu qu’en tant que membre du Gouvernement sortant, participant à tous les débats en conseils sur les grandes questions publiques, il ne lui faudra surtout pas demander aux gabonais d’attendre longtemps.

Son prédécesseur, Julien NKOGHE BEKALE aura eu le mérite d’avoir oeuvré avec une telle volonté, une telle disponibilité et une telle combativité, dans un contexte marqué par des événements socioéconomiques et sanitaires rudes.

Nous lui tirons notre chapeau.

par Edgard Nziembi Doukaga.journaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.