PRIMATURE: Conseil de Cabinet sur la production et la distribution de l’eau et de l’électricité au Gabon

0 25,630

Mme Ossouka et son équipe souhaite mettre fin aux nombreux problèmes d’eau et d’électricité au Gabon.

Il étais question d’un point sur la production et la distribution de l’eau et de l’électricité sur l’ensemble du territoire.


 D’ou le récent conseil de cabinet ministériel sur l’épineuse question de l’eau et de l’énergie.

« Les Gabonais et les Gabonaises attendent du gouvernement qu’on trouve une solution pour leur accès à l’eau potable et à l’énergie », a indiqué Alain-Claude Bilie-By-Nze ministre de l’Eau et de l’Énergie de retour d’une visite d’inspection à l’intérieur du pays.

L’opportunité d’un nouvel emprunt de la Banque africaine de développement (BAD) de 77 milliards permettra à notre pays de financer la desserte en eau potable à Libreville, Akanda, Owendo et Ntoum.

Cela permettra à 25 a 85 % de la population vivant en zone rurale et 45 à 95% dans les grandes villes de pouvoir bénéficier de l’eau potable et de l’énergie.

« D’ici la fin du mois d’octobre, des travaux en vue d’augmenter les capacités de desserte en eau du Grand Libreville seront lancés.

À la fin de cette année et dans le cadre du partenariat public-privé, les travaux du barrage Kinguélé-aval seront aussi lancés », a indiqué Alain Claude Bilie-By-Nze.

La capitale gabonaise et ses environs comptent environ 900 000 habitants pour t environ 300 000 m3 d’eau, la SEEG n’en fournit que 230.000.

De façon supplémentaire il faut encore 70 000 m3 d’eau pour répondre au besoin des populations de Libreville Akanda, Owendo et Ntoum.

HeaderOlamBanner

Lors de sa dernière visite à #Lambaréné, ACBBN a exprimé sa préoccupation face à l’insuffisance de l’éclairage public dans la capitale provinciale du Moyen-Ogooué.

Devant ce constat, il a instruit les équipes du Conseil National de l’Eau et de l’Électricité (CNEE) qui se sont mises à l’œuvre pour réhabiliter les installations existantes d’une part et poser de nouveaux lampadaires d’autre part.

Après l’étape de Ndjolé il y a quelques semaines et, en compagnie de sa collègue Madeleine Berre, Ministre en charge de la Fonction Publique et député du 1er Arrondissement de cette belle commune, le Ministre de l’énergie étais aussi voir le niveau appréciable des efforts consentis par l’Etat et la SEEG, mais également des défis à relever pour apporter l’eau potable et l’énergie électrique aux populations des deux arrondissements de la capitale provinciale du Moyen-Ogooué.

Des échanges avec des élus locaux, des notables et quelques chefs de quartiers lui ont permis de mieux comprendre les attentes des populations dans ces domaines essentiels et qui participent tant de l’amélioration des conditions de vie de nos concitoyens que du développement économique de nos localités.

Pour lui, l’éclairage public n’est pas qu’une question de confort, c’est aussi une question de sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.