POLITIQUE : Jean Boniface Assélé accepte l’appel à la paix des braves ?

0 84

Le centre des libéraux réformateur de Jean Boniface Assélé souhaite que l’initiative de l’appel à la paix des braves lancée depuis plusieurs jours par la classe politique gabonaise pour conjurer la crise politique qui paralyse les institutions en place se fasse ludique et utile au plus grand nombre de gabonais à condition que le chef de la majorité Ali Bongo Ondimba  tranche sur la conduite à tenir de son Camp.

Dernier homme politique rencontré par la commission Ah Doc paritaire majorité /opposition mise en place à cet effet et conduite par Guy Christian Mavioga, le président du Centre des libéraux réformateur, a dit être favorable à cette approche portée par le Secrétaire Exécutif du Bloc Démocratique Chrétien, un Parti de la majorité républicaine et sociale pour l’émergence dont le CLR est également membre.

HeaderOlamBanner

En tant que soldat, Jean Boniface Assélé pense toutefois que le chef de cette majorité doit réunir son camp pour lui donner la conduite à tenir en pareille circonstance.

L’appel à la paix des braves a été adopté à une large majorité par le conseil national de la démocratie lors de sa dernière session ordinaire. C’est d’ailleurs cette Institution qui va servir de cadre à ce projet s’il est validé par le chef de l’État pour permettre aux forces vives de la Nation de discuter de la marche du pays pour les années à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.