PDG : da crazy signa sa lettre de démission

0 63

Famille 

da crazy signa sa lettre de démission , l’affaire est grave de chez grave dans le ngwalanda 

L’un des porte-parole de ngwala premier lors de la dernière présidentielle et conseiller municipal de la commune de beyok pour le compte du Parti éléphant  (PDG), M.C  Dioumy Moubassango, a vouga du parti du djadji . 

Datée du 8 août, sa lettre d’enlèvement du corps a été reçue par le parti le lendemain.

 A un an de la présidentielle, cette démission apparait bizarre et kinda dans les esprits des kongosseurs du pivot de nzeng ayong zone Saint-Georges. 

Affaire de convenance personnelle kieeee ifouala

  l’expression « convenances personnelles » signifierait qu’il n’était plus en odeur de sainteté avec la hiérarchie du parti ?

Affaire démission de jo porte-parole du PDG est loin d’être une surprise oo

Il parait que dacrazy faisait deja trop le bouloualou sur les rozo socio en pèle mêle en mettant sa longue bouche dans tous les wé  forts poltik

Il parait que MC da crazy semblait idéologiquement plus proche de l’opposition en idées a quelques jours de sa démission du parti de ngwala premier 

Souvenons-nous d’un certain 28 mars 2022, Jo DIOUMY MOBASSANGO écrira un un libre propos intitulé “Mon intime conviction : 

HeaderOlamBanner

« Nous vivons déjà une transition politique »”. ses écrits seront abondamment relayés par les écrivassiers de la presse du ngwalanda , l’ancien conseiller porte-parole du PDG, n’étais pas content de la trop grande importance accordée par son parti à l’opposition, plutôt que de se concentrer à matérialiser la politique de leur leader. « Certains ont souvent pensé que l’opposition était un adversaire coriace et qu’il fallait la fragiliser pour nous autoriser un boulevard politique. Cette stratégie a pu porter plus ou moins des fruits, même si en réalité de façon concrète, nous ne sommes pas plus avancés en éteignant nos adversaires politiques. Moi au contraire, j’ai souvent pensé que les opposants étaient des lanceurs d’alerte, utiles pour nous rappeler ce que nous avons à faire pour notre peuple et notre pays ».

Question de moi 

La réaction des chefs en chemise blanche de Louis fut laquelle après l’affaire-là?

A travers des actes qui ont eu tort d’arriver après son éviction du secrétariat général , Jo DIOUMY MOBASSANGO interpellait les cadres et hiérarques du PDG. 

« Par contre, nous faisons désormais face à nos vrais adversaires. Ceux qui ont entamé le processus de l’émergence économique en même temps que nous, soit dans les années 2010. Au regard des images constamment diffusées sur ce qu’ils ont réussi à accomplir, c’est-à-dire aéroports, tramway, universités, nouvelles villes, stades, ponts et échangeurs spectaculaires, autoroutes, centres commerciaux, nous avons là en face de nous, une opposition bien plus difficile à manœuvrer. Nos opposants sont devenus le Sénégal, le Ghana, le Rwanda, la Côte d’Ivoire qui s’érigent en exemples de développement, et ce, dans la bouche de notre propre jeunesse « .

Certaines chemises trop blanches reprochent a djoe son indépendance de thon surtout après son éviction du pdg ?

Question de moi bangando , la lucidité arrive t’elle souvent quand le gnama n’est plus là et que les factures s’entassent sur la table ?

Da crazy serait il un allo aux yeux des chemises blanches de Louis ?

très observateurs des changements de thon de dacrazy devenu très conscients dans des réflexions intenses depuis sa  Quitterie  du parti, la presse anticipa même sur ce qui arrive aujourd’hui mais jo traita les écrivassiers de kongosseurs complotistes contre lui .

Il concluait en affirmant rester au PDG. En fin de compte, c’est la presse et les kongosseurs du ngwalanda qui ont eu raison de conclure trop tôt à la démission de l’ancien conseiller porte-parole du PDG après son libre propos du 28 mars 2022.

kieee  djoe

Et si le pdg serait devenu le babylone qu’il faut impérativement shootez a ses yeux ?

NSILI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.