NTOUM /RENTREE SCOLAIRE : Flambée des prix Du teuch .

0 3 129

Les ntoumois sont étranglés par la hausse des coûts de transport
En prenant pour moyen de locomotion un taxi ou un clando dans ntoum, c’est avec colere que l’on se rend compte que les recommandations des gens d’en haut sur la spéculation des tarifs et le nombre de passagers dans un véhicule sont bafouées par les transporteurs opérant sur la route.
Heeee bwedi ooo
bientôt la rentrée scolaire , pitié pour les élèves oo

Avec le déclenchement de l’affaire du corona et les mesures prises par les gens d’en haut la !
C’est kinda de gérée la pandémie la
Galère de ca !
C’est la rentrée scolaire ici a ntoum
Les prix du teuch ont quasiment grimpé aussi bien dans les transports urbains et suburbains que dans certains commerces de ntoum kieeee.

La lutte contre le corona a emmené des incidences dans plusieurs domaines.
C’est mabé ici depuis la
Dans le secteur transport, la mesure de la distanciation physique d’un mètre, a eu pour conséquence la réduction du nombre de passagers dans les teuch et bus de transport urbain et suburbain (9 personnes dans les taxis bus et 3 dans les petits taxis).
Voici une augmentation des coûts de trajets par les transporteurs depuis la.
Le manquement de ça !
Bientôt le school , on fait comment ?
Baratte !
«Malgré cette augmentation, nous n’arrivons toujours pas à faire notre chiffre d’affaires journalier, étant donné que nous devons arrêter au plus tard à 19h à cause du couvre-feu. A cela, il faut ajouter le racket des gendarmes et des policiers sur la route», indique salifou , transporteur dans la zone Pk12-pk18 où le prix du trajet est passé de 300 à 500 F CFA.
Pareille pour le cas du parcours PK12-Ntoum qui a quasiment doublé, passant de 500 à 1000 F CFA.
Kougouleu –ntoum centre 1000 kieeee.

Gabon : les modalités du confinement total - Vox Populi 241
HeaderOlamBanner

Même constat dans plusieurs zones urbaines de ntoum ou il ya plusieurs school .
La situation actuelle dominée par le corona a également mi le feu dans le panier de la ménagère.
Certains articles dans les magasins et autres shop ont connu une augmentation kinda.
«Les prix ont beaucoup augmenté, à l’exemple du carton de queue qui est parti de 24 ou 25000 F CFA à 30.000 F CFA et les cous de dinde qui, pourtant, faisaient partie des aliments les moins chers, sont aujourd’hui à 10.000 F CFA le carton.


En tout cas, les prix ont augmenté sur presque tous les cartons de gnama », s’exclame pulcherie , rencontrée dans un magasin de ntoum .
Même observation pour Mme mengue , qui estime que «la mercuriale n’est pas respectée et le panier de la ménagère pèse d’avantage».
Aussi, beaucoup de parents d’élèves sont inquiets  pour leurs mounas qui iront bientôt au school
Ya pas le gain
Le teuch coute trop chère

Ils dénoncent la variation excessive des prix du transport, élément important pour les déplacements en période scolaire
Bon nombre de concitoyens appellent le gouvernement à avoir un regard sur la situation des coûts du transport au moment ou la rentrée scolaire arrive a grands pas .


Selon le grand père de mon pote okoulou d’akebe, Bien que cette activité économique soit majoritairement aux mains d’étrangers, il serait tout de même souhaitable qu’ils s’alignent à la réglementation officielle et à l’esprit de solidarité censé animer tous les habitants du pays pour faire échec à la pandémie
il serait grand temps que les gens d’en haut prennent leurs responsabilité pour véritablement remettre de l’ordre dans l’affaire-là
Bientôt le school oooo

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.