Moanda/ haute fiesta pour une Sainte-Barbe festive.

0 2 514

Moanda aura vibrer au sons et rythmes des artistes et autres sportifs a l’occasion de la sainte barbe

concert, cyclisme, Gabon, et autres activités ont été organisée

Les miniers ont respecté la tradition en célébrant du 5 au 7 Décembre dernier, la Sainte-Barbe, leur sainte patronne sur le site de l’entreprise. Placée sous le thème : «Take 5», l’édition de cette année 2019 qui s’achève a fortement marqué les esprits.

En effet, après la grande messe d’action de grâce à l’église Dominique, ils se sont déployés à travers la ville par la grande marche pour la santé. Puis, il s’en est suivi la course des cyclistes, une grande innovation pour cette année, avec près de quinze (15) coureurs.

Ce n’est pas tout. D’autres activités se sont enchaînées déroulés jusqu’au jeudi 5 Décembre courant, tels que la compétition de tennis, des jeux collectifs, la foire et une kermesse qui a draîné du beau monde sur la cour du siège de la société.

Le concert populaire offert gratuitement au public au stade Héloconia a également été à la hauteur des attentes. Et ceci, en présence du gouverneur de la province, Eloi Nzoundou et bien d’autres personnalités de la localité.

Entre autres artistes locaux invités ayant électrisé le public, Annie Flore Batchielilys, Latchow, Créole, Kiffral, Prince Kiala, etc.

HeaderOlamBanner

Présidée par l’administrateur directeur général (ADG), Leod Paul Batolo, la soirée de Gala a tenue toutes ses promesses.

C’est par un hommage rendu à tous les «comiloguiers» qui sont morts en cette année 2019 que le président du Conseil d’administration (PCA), Rufin Martial Moussavou a commencé son allocution.

«Je ne saurai commencer mon propos sans rendre hommage à tous les comiloguiers qui nous ont quittés en cette année 2019, qui s’achève et je sais que là-haut ils veillent sur nous aujourd’hui, d’autant plus qu’unis pour défendre les intérêts de Comilog, nous avons au fil des années, réussi à constituer une famille», a-t-il déclaré.

Avant d’ajouter qu’il reste attaché à l’idée de renforcer un partenariat porteur de nouvelles ambitions pour toutes les parties en présence.

«En ce qui concerne les ambitions, notre pays il convient de rappeler que le Gabon a fait du développement du potentiel Minier, un objectif stratégique dans le plan de diversification et de relance de son économie», a-t-il.

Pour sa part, le directeur des mines, Leod Paul Batolo, a décliné la vision de la direction générale de l’entreprise en 2020 sur les fondements de la performance durable de la création de valeur.

À savoir : le zéro accident dans le respect de l’environnement, la qualité du produit pour conserver et gagner de nouveaux clients, la maîtrise des coûts dans toutes leurs activités dans le contexte de marché volatil et compétitif.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.