LES VOLTE-FACE AUTOUR DU CAS BRICE LACCRUCHE ALIHANGA

0 35

LES VOLTE-FACE AUTOUR DU CAS BRICE LACCRUCHE ALIHANGAA LE MÉRITE DE NOUS DONNER LA SIGNIFICATION D’UN PAUVRE TYPE

L’agitation autour de Brice Laccruche Alihanga(BLA),ancien Directeur de cabinet du Président de la république laisse à réfléchir sur l’intégrité,la fidélité,les convictions de certains gabonais qui jadis l’encensait.

Pour ma part,BLA a joué son rôle de fusible pour que le compteur n’explose pas.BLA- ci,BLA-là…BLAblataient-ils.Oui, BLA cet acronyme en un sésame politico administratif ;qui pour la signature d’une décision,la promotion à une fonction….ou pour bénéficier des largesses financières et matérielles.On les a tous bien vu s’agiter frénétiquement devant BLA.Jeunes,adultes;vieux ou anciens barons du système…une mobilisation qui a rivalisé avec l’époque du parti unique de yaya Omar Bongo.

Tous ceux qui n’étaient avec vous ou qui appelaient à la retenue étaient taxés de traîtres,d’anti Ali Bongo et même d’ennemis de la république.J’avoue que vous êtes de vrais sorciers au sens donné par Georges Damas Aleka dans La Concorde.À dire vrai,Ali Bongo devrait se mefier de vous.Hier hier comme qui derait,nous vous avons tous vus faire le tour du Gabon avec lui…danser,chanter,sauter,faire des acrobaties…Franchement vous êtes lamentables!

Mon cher BLA ,tu as là de la matière pour écrire tes mémoires dans cette expérience inouïe. C’est fou comme tu as mobilisé du monde.C’est fou comme les prefets,les maires,les Gouverneurs,les députés,les sénateurs,les ministres,les Hommes en uniforme,les chefs et sous chefs en leurs rangs,grades et qualités aient pu faire allegiance en leur âme et conscience.

Avec tout ce beau monde qui t’a accompagné,accueilli en déployant un protocole digne d’un chef d’État…le cas de Port-Gentil a même mis l’économie du pays en pause.Ne parlons même pas des établissements scolaires fermés pour aller accueillir BLA.

Quid de tous ceux qui ont participé à tout ceci…du préfets aux ministres en passants par les élus locaux.Toute cette tournée a pu bien coûter au contribuable gabonais?À combien s’élève la facture ?Tout ceci a-t-il bénéficié uniquement à la vague bleue de l’AJEV? Qui en sont les bénéficiaires ?

HeaderOlamBanner

Si les AJEViens sont interpellés comme des voleurs,où sont les receleurs? Et que dit la loi au sujet des receleurs et de tous ceux qui ont participé à la depense? Fort heureusement que les mêmes canaux des réseaux sociaux par lesquels tes aficionados,tes « fans » te flinguent sont une bonne et précieuse banque d’archivage pour voir qui étaient là pour t’encourager.Vois-tu mon cher BLA,tu ressentiras ce que Jean Ping plus récemment,Mba Obame et Mamboundou hier,Mba Abessolo avant hier et Omar Bongo autrefois ont ressenti…la trahison.

Aujourd’hui Ali Bongo et les autres acteurs politiques doivent bien réfléchir sur leurs entourages. Et pourtant nous avons tous appris la leçon tirée de la fable de La Fontaine « le corbeau et le renard ».

J’ai écrit. Chamberland Moukouama

46Chanel Orchidee, Malalou Ansy et 44 autres personnes13 commentaires14 partagesJ’aimeCommenterPartager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.