l’eau, l’électricité et l’insalubrité public au Gabon : et si SUEZ s’y mettait?

0 97

Le groupe » SUEZ » pourrait reprendre la Société d’Energie et d’Eau du Gabon (SEEG) dans l’optique d’une dynamisation des activités et de la qualité du service

L’ expertise de ce groupe est grande , Suez pourrait également apporter une solution pérenne et concrète à la problématique de l’insalubrité au Gabon.

Suez est spécialisée dans la gestion des déchets en plus de la gestion de l’eau et de l’énergie, le géant français pourrait également offrir au gouvernement une réelle solution dans sa politique de lutte contre l’insalubrité en milieu urbain .

La galère des populations gabonaise face a la problématique de l’adduction d’eau potable et l’extension du réseau électrique est importante dans plusieurs villes du Gabon .

HeaderOlamBanner

Reçue en audience par le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale le 6 décembre dernier à la Primature, une délégation du groupe français conduite par son Directeur en charge du Développement ERIC GHEBALI, aura décliner a nkoghe bekale les hautes prétentions du groupe SUEZ.

Les discussions ont tourner autour de l’assainissement en eau, en électricité et la problématique du traitement des déchets a Libreville et dans d’autres grandes villes du pays .

La délégation de la multinationale française deuxième groupe mondial derrière VEOLIA, a longuement évoqué avec le chef du gouvernement les questions liés à l’environnement.

Suez se propose d’assurer la collecte et le traitement des déchets au Gabon, le groupe français a également évoqué la création d’un site d’enfouissement des ordures ménagères à Libreville.

Au moment opportun , il s’agira pour SUEZ, en plus de la création d’un site d’enfouissement des déchets et la réhabilitation de la décharge de Mindoubé, d’offrir une meilleure gestion globale des ordures, tout en intégrant dans sa gestion, le tri des déchets à Libreville et dans d’autres villes du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.