LE TCHEKING DE MOIDZANG MINLAMA A OWOUNGWEE.

0 4 149

J’ai une doc ooo!

Qui m’écoute ?

Qui me prend même au sérieux quand je lâche mes docs ici , Ntk ,

retenez que moidzang Minlama demande a owoungwe de laché le wé !

Le peuple étouffe déjà dans ca C’est trop Haa ! mwane ! Ya un communiqué que j’ai vu la ! Le Président d’Ensemble pour la République, Moidzang Dieudonné Milama Mintogo a tchek un wé .

OWOUNGWE

Une déclaration juste avant le point de presse d’owoungwé qui va se tenir today ! Oui ! Il parait que notre owoungwee (pm) a des choses a dire today Owoungwe (pm) est dépassée elle-même par les conséquences économiques du Corona et en plus , padré Ibaba commence à vouloir énerver ya Matha.

Le mardi 21 juillet dernier , ngwala premier avait reçu en audience au palais du bord de mer l’Archevêque de beyok, Mgr Jean-Patrick Iba-Ba. Au menu de cette rencontre la question de la réouverture des lieux de culte, fermés depuis l’apparition de la pandémie de Covid-19.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 109717947_121571099618238_4015378098824561342_n.jpg.
PADRE Iba-Ba ET NGWALA PREMIER

Owoungwee va sûrement éviter la bagarre entre les hommes armees et ceux qui portent les soutanes Kieeee! Dans un courrier daté du mardi 13 octobre, l’archevêque de beyok a réitéré sa volonté de célébrer à nouveau des messes à compter du 16 octobre, en dépit de l’interdiction de rouvrir les lieux de culte édictée par ya MATHA . Adieh ! L’affaire la dépasse déjà owoungwee ! ca suscite la consternation au Gabon et la désapprobation au Vatican et Ngwala premier a surement déjà pris sa décision âpres réflexion

Moidzang Minlama a tchek sur ça.

HeaderOlamBanner

La phase 2 d’allègement des mesures restrictives de la Covid-19 s’imposait oooo Aka! Ça étouffe les bizness et le nguaimbai est trop fort au bled Enlevez-les wé la! Mieux je lache l’intégralité du tcheking de Moidzang Minlama.

Ce vendredi 16 octobre à 15 heures, le Gouvernement de la République sera face au peuple Gabonais pour nous présenter avec force et détails la suite de sa stratégie de lutte contre la pandémie du Covid19. Cette cérémonie va se dérouler dans un climat tendu, rempli de méfiance et de suspicion.

Jamais, la distance qui sépare les gouvernants et le corps social n’a été aussi grande, jamais le crédit du gouvernement auprès du peuple n’a été aussi bas. Jamais, une n’annonce ou encore une déclaration du gouvernement n’a été aussi attendue.

Jamais, notre pays n’a été aussi proche du point de rupture. Il est clair, à mes yeux, que la responsabilité du gouvernement n’a jamais été aussi engagée. La guerre contre la pandémie du Covid19 ne se gagnera pas dans la division, la démobilisation, la méfiance, la suspicion et la confrontation.

Pour mener à bien sa stratégie, le gouvernement a besoin de tous les gabonais et de l’engagement de tout le corps social, aussi et à mon avis, l’exercice de demain, doit viser quatre(4) principaux axes : (Re) mobiliser le corps social, rassurer et (re)donner l’espoir à toutes les victimes sociales et économiques du covid19, réconcilier le gouvernement et les gabonais, ramener la paix et la sérénité .

le Selon le grand père de mon pote okoulou d’akebe, Moidzang Minlama fait bien d’être toujours là pour se mêlée des choses qui nous djonce le scanner .

Certes, au Gabon l’épidémie de Covid-19 semble sous contrôle.

Mais c’est grâce notamment aux mesures barrières prises très tôt par les autorités et qui ne sont levées que de manière très progressive Haa ! On va faire comment ? Vivement que notre ( owoungwee) et ses camarades enlèvent les wés la!

Question de moi.

Si la garde était baissée, l’épidémie pourrait repartir à nouveau ?

Ça étouffe les bizness des autres et ça emmène le nguaimbai. La vie humaine passe avant l’exercice du Culte oooo

NTK.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.