Le Père Noel / ORIGINES ET TRADITIONS

0 33

Il porte une barbe blanche et offre des cadeaux, voilà à peu près ce que tout le monde sait du Père Noël. D’aucuns ignorent en revanche d’où il vient… et qu’il a failli mourir. Mapane infos vous dit tout sur ce personnage qui symbolise aujourd’hui, à tort ou à raison, Noël.

Si le Père Noël est aujourd’hui le symbole incontournable de Noël, cela n’a pas toujours été le cas. “Le Père Noël c’est une invention de Coca-Cola” vous diront certains de ses détracteurs, “le vrai Père Noël ne s’habille pas en rouge” corrigeront d’autres, vous en trouverez même pour oser affirmer que c’est “une ordure” ou qu’il “n’existe pas”. Au NGWALANDA , tout le monde s’accorde à dire qu’il existe: on vous dit tout sur ce vieil homme au ventre rebondi.

A l’origine du Père Noël il y a Saint Nicolas, un évêque ayant vécu à la fin du 3e siècle en Turquie. Généreux et timide à la fois, il a décidé d’aider trois sœurs trop pauvres pour se constituer une dot. Une première nuit, il grimpe sur le toit de leur maison pour jeter par la cheminée une bourse d’or. Il fait de même une deuxième nuit, puis une troisième où cette fois la bourse tombe dans une chaussette qui était en train de sécher au-dessus du foyer.

Cete fete de Noël donc  est célébré dans tout le continent africain par les communautés chrétiennes, grandes et petites, le 25 décembre. Sauf en Ethiopie et en Egypte qui célèbrent Noël selon le calendrier grégorien – ce qui signifie qu’ils célèbrent Noël le 7 janvier.

HeaderOlamBanner

Beaucoup de traditions de Noël occidentales font maintenant partie de la culture africaine de Noël, y compris l’achat d’arbres, les chants de Noël et les enfants qui attendent des cadeaux de Noël du Père Noël.

On a souvent des référents abstraits comme la neige, le sapin, le cerf etc… que les enfants ne connaissent pas. Le père Noël que les enfants africains (pour la grande majorité) ont connu et que les enfants africains continuent de croiser c’est un grand homme à la peau noire, portant une fausse barbe blanche mal ajustée…Avec Noel qui est célébrée de cette façon, les africains ont donc accepté un imaginaire qui n’est pas le leur. C’est en réalité l’imaginaire occidental qui a peu à peu conquis tout l’espace mental des africains

Profondément enraciné dans nos habitudes, cette fête réunira encore de nombreux enfants cette année autour de l’idéal de la fête des enfants qui elle rime avec jouets et cadaux

Bonne fêtes

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.