Le ngwalanda se hisse 22ème au panthéon des pays riche d’Afrique?

0 5 797

Il paraît que la Banque mondiale (BM) dit que nous sommes mal en haut du gain

Le classement des pays africains les plus riches en termes de Produit intérieur brut (PIB), a permis de se rendre compte que le ngwalanda est mal kinda de chez riche avec un #dô grave

L’un des pays les plus prospères du continent. C’est nous, avec un PIB évalué à 17,80 milliards de dollars, le Ngwalanda se présente malgré les difficultés liées à la baisse des cours des matières premières enregistrées depuis quelques années, comme le 22ème pays le plus kinda baleux du continent africain.
Kieeeeee ndjami tara!

Si le pays peine pour l’heure à diversifier son économie, la faute à de nombreux manques notamment en termes de bonne gouvernance.
Il paraît que les gens que Ngwala premier met à des postes stratégiques font la bamboula et le ngoundangounda au lieu de faire le bon work.

Il n’en demeure pas moins que sa richesse intrinsèque en fait l’un des eldorados africains qui attire les maloches , camtcheks , saye et autres niga .

Fort de constat, la Banque mondiale (BM) qui a récemment publié son classement des pays africains les plus djim , a fait du Ngwalanda la deuxième place forte de la sous-région Afrique centrale derrière le pays des grandes ambitions de Biya Bi Mvondo le vieux lion éternel .

En effet, avec un produit intérieur brut (PIB) estimé à 17,80 milliards de dollars soit environ 10446,4 milliards de FCFA, le pays classé 169ème dans le Doing business, est le 22ème plus riche du continent africain.

Derrière le Sénégal et ses 26 milliards de dollars qui a notamment su profiter de son potentiel touristique et agricole, le Botswana (19,78 milliards de dollars) loué pour sa bonne gouvernance, et le Mali (18,49 milliards de dollars), le Ngwalanda reste donc un pays à fort revenu.

HeaderOlamBanner

A la question de savoir où est le gain la ? Mmmmmmm

N’emmenez pas mon nom je ne sait pas ooooo!!

Si ce chiffre demeure exceptionnel et souligne la puissance économique du pays, il est néanmoins loin de refléter la réalité sociale.

Au Ngwalanda , le chômage , la vie chère , la corruption et le manque d’infrastructures de bases posent encore problème

Heeeee bwedi oh!

Malgré un PIB nominal par habitant de 8297 dollars, considéré comme le 2ème en Afrique centrale et le 80ème à l’échelle mondiale, la redistribution des richesses demeure quasi inexistante comme le prouvent les chiffres de la pauvreté depuis de nombreuses années.

Le gain c’est pour certains et le work est réservé pour d’autres .

A noter que depuis 2017, le taux de croissance n’a que très peu dépassé les 1%, preuve de l’atonie de l’économie.

Selon le grand père de mon pote okoulou d’akebe il faut faire une différence entre ce qui est écrit là-bas et la réalité dans les assiettes

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.