KEVAZINGOGATE: conflit politico-journalistique entre MAG ET MAK

0 363



Affaire de MAGmouss et un journaleux me gazz deja depuis que le bois du keva a disparu sans trace en laissant quelques branches seulement sur les sentiers tres palabreux de notre efousi !

haaaa! le ngwalanda et ses histoires qui ne remplissent pas nos congélateurs haa! 

voici la bonne doc !

un grand et son petit s’invitent sur le ring d’un buzz inutile
Depuis un moment, l’affaire la constitue un boucan dingue. 

Magmouss veut le gain et l’humiliation du journaleux ?
De nous dire aka!

Ngwala premier est insulter et traiter de tous les noms everyday avec dessein et caricatures. 

Jamais il n’a enfermé un journaleux .
Papa MAGANGA est sûrement nostalgique de l’époque omarien des intouchables notables politiques autoproclamés grand klk1.

De  nombreux journaleux dans la presse privée indépendante sont très kongosseurs et  irrévérencieux à l’endroit du boss okoulou ,  sans que le grand   ne se soit rabaissé à poursuivre devant les tribunaux pour faire baye le chiba  coûte que coûte a un  journaliste du ngwalanda.

 Ils seraient tous enfermés, certains avec des peines plus lourdes que d’autres dans le ngata de la mort.

HeaderOlamBanner

hein non?


Le Roi de moutassou ne s’en est, il pas déjà vertement prit au président ngwala premeier  , à base d’injures dingue.

Magmouss  avait ouvertement affirmé que ngwala  premier est un ( nigga ) et que ce dernier serait l’instigateur des crimes rituelles (cotisseurs) pièces détachées.

Des wé publiés dans le journal L’Aube en 2014

a-t-il été menacé pour cet outrage ou embarqué chez les mberets ?
Kieeee! MAGANGA. 

Papa  Maganga Moussavou est un tchateur qui parle fort aux autres comme son cœur veut. 
Il a toujours joui d’une liberté de ton, sans jamais être convoqué à la justice.

Le grand la fatigue à un moment donné. 

Maganga Moussavou apparaît comme un “assassin” de la liberté de la presse.

Il déteste les journaleux depuis qu’il a perdu son poste de vice pdt du bled.
Il réclame une peine d’emprisonnement et un versement d’un incroyable montant de 950 millions de miang ngwalandais !  pourquoi ?

Le vampire de ca ! 

Pour en venir aux faits , il y a quelques temps, Kongossanews, journal de makanga , mettait en ligne une bombe

Makanga avait écrit un article sur le bizness de la disparition de 353 conteneurs de kéva.

(histoire bizarre)

“Kévazingogate: Maganga Moussavou, chef de gang”. 

L’article s’appuyait sur des informations particulières.

En effet, Kongossanews avait obtenu d’un élément à la présidence de la République, un rapport détaillé des services spéciaux, des conclusions d’une enquête qui impliquait directement l’ancien vice-président magmouss

Le journaleux avait eu la doc que magmouss devait par un décret du chef de l’État lui-même, être virée.

Maganga a tchek partout que  l’article de Makanga aurait influencé la décision du président de la République et que ce serait donc par la faute du journaleux, qu’il a perdu son poste.


Kieee

Les grands la ne savent jamais lâchées les postes pour les autres aussi !

Grand MAGANGA ! Laisse le petit aka!

Oublie ça ! On va quitter ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.