Inondations au Gabon/ l’Ogooué en furie

0 3 176

Les bouleversements climatiques sont un fait mondial observé depuis plusieurs décennies à travers les régions du globe.
Le Gabon n’en est nullement épargné. Depuis plusieurs semaines, les populations vivants aux abords du bassin de l’Ogooué, principal cour d’eau du pays, notamment sur sa partie avale connaissent un sinistre sans précédent suite à la montée des eaux.
C’est fort de cela que les autorités gouvernementales ont été dépêchées sur Ndjolé et Lambaréné afin de prêter assistance aux populations en détresse.
Mais il n’en demeure pas moins que le fleuve Ogooué continue sa course dans la province de l Ogooué-Maritime pour se déverser dans l’océan, zone aussi habitée par des populations.
Les plus touchées sont celles des cantons Anengué et Ogooué, populations qui de par leur enclavement vivent essentiellement des produits issus de leur culture, de leur pèche et leur situation économique n’est pas désirée.
Dans cette zone une crise humanitaire pourrait être en gestation et c’est l’occasion de rappeler aux pouvoir publics l’impérieuse nécessité de se pencher aussi sur le cas du Département de Bendje comme cela a été fait pour les département de l’Abanga Bigné et de l’Ogooué et des Lacs.
C’est en esprit de la célèbre citation de John Fitzgerald KENEDY <> C’est dans cet élan
, qu’une native d’ Omboué, Département d’Etimboué dans l’Ogooué Maritime, mais surtout une fille du Gabon, Célestine BA OGUEWA,a décidé de porter sa casquette d’humanitaire afin de porter secours aux compatriotes en détresse et c’est par le canal de son ONG ITOLA qu’elle vient lancer un cri de cœur en l’encontre de toutes les composantes et forces vives de la nation.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.