HAUT-OGOOUÉ: les “embaumés ”sont ou ?

0 39

Depuis plusieurs jours, la commune de Franceville dans la province du Haut-Ogooué, observe une forte pénurie des produits surgelés dans les différents structures commerciales.

Affaire grave, le gnama se fait rare et les nikes se font rares dans potoss
Face à cette situation, les mangeurs constatent une inflation générale qui interpelle aujourd’hui la Direction générale de la concurrence et de la consommation(DGCC).

S’approvisionner à son aise en produits surgelés est devenu un lux dans masuku .
Les produits surgelés (ailes de poulet, dindons, cuisses de poulet, poisson…) se font rares.

Les détenteurs des structures commerciales excellant dans la vente de ces produits surgelés ont trouvé en cette pénurie une aubaine pour augmenter illégalement les prix.

il faut tchoko le sérieux gain pour baye le chiba, ca c’est le kinda manquement
Cette pénurie s’explique par la non livraison dans les temps des conteneurs des produits surgelés, appelés communément “embaumés”.

HeaderOlamBanner

L’acheminement de ces produits est fait par voie terrestre, mais les transporteurs hésitent aujourd’hui à acheminer les conteneurs depuis Lbv du fait du mauvais état de la route sur le tronçon Libreville-masuku.

Après avoir été saisi par des consommateurs avisés, la Direction générale de la concurrence et de la consommation (DGCC) a initié une descente sur le terrain en début de semaine afin d’aller scicia les éléments qui font le baratt aux autres a cause du gnama .

c’est dingue l’affaire la ici a franceville

La délégation de la DGCC a exhorté les opérateurs économiques à pratiquer les prix en vigueur et connus de tous. Ils ont surtout promis de remédier à cette situation qui gêne des milliers de consommateurs francevillois.

Ntk, on wait la partie la oklm

collaboration / Georges Koyi Correspondant G9infos HAUT-OGOOUÉ.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.