GSEZ AIRPORT ADL : étape d’études d’impact technologique pour le nouvel aéroport de Libreville

0 42

Annoncée pour juin 2021 puis reporté à une autre date , les travaux du nouvel aéroport de capital gabonaise se font de façon sereine. Ainsi la récente visite d’une délégation de l’ASECNA Dakar composée de 7 experts regroupant l’ensemble des domaines techniques relatifs à sa construction rassure, Le nouvel aéroport sera construit dans la concession ADL.

la promesse d’Ali Bongo, en 2017, d’un nouvel aéroport international à Libreville, d’ici à «trois ans», n’a pas été mise dans les oubliettes . Le projet est au stade des études d’impact. Certainement pas environnementaux, il est question des conséquences du projet sur les installations technologiques et infrastructurelles situées dans le périmètre ou l’enceinte de l’aéroport actuel. A cet effet, une mission de l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (Asecna) de Dakar a très récemment séjourné a Libreville

HeaderOlamBanner

Un ensemble de 7 experts regroupant tous les domaines techniques, la délégation s’est rendue à Libreville pour évaluer les impacts du projet de ce nouvel aéroport sur les installations de l’Asecna. Elle s’est, à juste titre, entretenue avec le ministre des Transports, Brice Constant Paillat, selon un communiqué, ce 1er juillet, de Gsez Airport qui est chargée de la réalisation et de la gestion du projet.

Délégation pluridisciplinaire

«La mission s’est plutôt bien déroulée», a fait savoir le ministre des Transports qui a remercié l’Asecna Dakar pour, dit-il, «la diligence dans le traitement des informations et la collaboration agissante qu’elle a eu avec Gsez Airport pour identifier les solutions aux problèmes soulevés par la construction du nouvel aéroport». Le ministère des Transports, a-t-il ajouté, «attache du prix à la continuité de service de l’aéroport». Pendant la durée des travaux, a promis Brice Constant Paillat, le ministère des Transports «ne ménagera aucun effort pour mener à terme ce projet dans les délais».

«Nous sommes ravis d’avoir été sollicités par Gsez Airport pour accompagner la construction de ce nouvel aéroport en apportant notre appui technique», s’est pour sa part réjoui Mbayang Gueye, le conseiller technique du directeur de l’Exploitation et de la navigation aérienne de Dakar. «Notre délégation pluridisciplinaire  avait  pour  missions de vérifier les installations impactées et d’identifier les meilleurs endroits de réimplantation des installations de l’Asecna dans le respect des exigences opérationnelles et de sécurité», a-t-elle expliqué.  Selon elle, un rapport détaillé de toutes les contraintes du projet d’aéroport au regard des missions et fournitures de l’Asecna Gabon, a été présenté et remis au ministre des Transports, Brice Constant Paillat.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.