GABON : vers une maîtrise du prix de l’huile végétale

0 19

Depuis plusieurs jours, les ménages gabonais font face à une flambée des prix de plusieurs produits alimentaires de haute nécessité, ce qui crée une véritable crise.

La valeur marchande de l’huile Cuisin’Or, produite par Olam Palm Gabon ,n’a jamais cessé d’augmenter depuis deux ans. Le bidon de 5 litres de cette huile de table très prisé par les consommateurs, est désormais vendu à 7900 francs CFA, voire 9500 francs CFA, contre 4500 francs CFA il y a deux ans.

RÉACTION DU GOUVERNEMENT

En effet, des grossistes véreux et aux ambitions hors normes essaient de mettre sur pied des lobbies mafieux qui ont pour objectif aussi, l’entretien du phénomène d’augmentation du prix de l’huile de palme raffinée produite au Gabon en violation du cadre réglementaire et au préjudice des consommateurs, l’état instruit les services compétents pour une maîtrise des prix et une réorganisation de la chaîne de distribution de l’huile.

HeaderOlamBanner

Le gouvernement recommande l’exclusion définitive des commerçants véreux et autres contrevenants de tout circuit de distribution de l’huile, et exige désormais de ses opérateurs économiques, de s’approvisionner uniquement auprès des grossistes retenus dans le grand Libreville.

Le gouvernement vient ainsi de revoir sa copie en redoublant d’efforts en matière de lutte contre la vie chère. Il en va du bien-être des populations.

Pour l’efficacité de cette stratégie, les populations sont vivement invitées à dénoncer directement tous les abus observés sur le marché en appelant au numéro vert gratuit 8085, ou par WhatsApp 061000193 pour la DGCC et au 1435 pour la DGC.

Mapane infos vous livre le communiqué intégral du gouvernement :

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.