GABON : PROCHAIN GOUVERNEMENT EN GESTATION.

0 346

LES GABONAIS N’ONT PLUS LE TEMPS…D’ATTENDRE.

Depuis quelques jours, la toile (véritable nouveau baromètre de la politique nationale), est inondée de messages et autres publications faisant état d’une volonté, pour les populations, de voir leurs conditions de vie s’améliorer significativement et surtout, rapidement.
En effet, la crise est là et les lamentations se multiplient dans un contexte social tendu.
Le domaine ultra vital de la route peine à répondre aux sollicitations des usagers. Il en est de même pour la santé, l’école, le logement et le chômage. Les syndicats des travailleurs sont sur les dents pour un nouveau bras de fer avec le gouvernement.

Pour beaucoup d’internautes, les responsables sont Julien Nkoghe Bekale et son gouvernement.

Les appels à la démission de l’élu de Ntoum se multiplient et la pression sur lui est palpable.

Il est vrai qu’une bonne partie souhaite un changement de locataire au « Deux Décembre », une autre pense que le problème est ailleurs.

Mais la toile persiste sur la thèse d’un renouvellement à la primature et donc sur la désignation d’un nouveau Premier .

Un premier ministre chargé de ne plus faire…attendre les gabonais conformément à la position du Président Ali Bongo Ondimba. Laquelle position a été retirée, avec force, dans son adresse à la Nation du 31 décembre dernier.

HeaderOlamBanner

S’agira t-il d’un nouveau casting ?

Allons nous vers la désignation d’un nouveau premier ministre ou vers la reconduction de « Ben Laden » qui pense toujours pouvoir redresser la barque et faire mieux si jamais la trêve social avec les syndicats est obtenue ?

S’agira t-il de la désignation d’une nouvelle classe d’individus peu connus qui, eux aussi, s’empresseront peut être d’assurer leur confort matériel au détriment de leurs missions premières ?

Les yeux sont tournés vers le palais du bord de mer pour la suite. Pour les prochaines heures, l’année pourra ainsi réellement « débuter » .

Les murmures et autres coupures de presses font état d’un gouvernement en gesticulations et ça grince déjà des dents dans certains milieux.

Maître de la situation, le Président Ali Bongo Ondimba va devoir mettre fin à ce suspens qui dure depuis quelques jours et semble ralentir la bonne marche de l’administration et de certaines actions publiques.

De la rumeur a la réalité , des changements importants s’annoncent au sommet dans les prochaines heures , de la primature au gouvernement entier.
Friands de Kongossa, les internautes gabonais attendent avec…impatience….

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.