GABON/LÉGISLATIVES PARTIELLES : le pdg renforce sa majorité a l’assemblée nationale.

0 13

Le parti démocratique gabonais est sur le point de renforcer sa majorité écrasante a l’assemblée nationale.

Les populations de tchibanga , mekambo et mimongo viennent de s’exprimer dans les urnes a travers un verdict positif au terme des élections législatives partielles.

En effet ,le PDG l’emporte dans trois les trois circonscriptions électorales. En attendant les résultats définitifs du Centre gabonais des élections (CGE), les premières tendances donnent le Parti démocratique gabonais (PDG) vainqueur dans lesdites circonscriptions électorales.

Le premier tour des élections législatives partielles, organisées ce samedi au 2e siège du département de la Zadié (Mékambo) dans la province de l’Ogooué-Ivindo, au 1er siège du département de l’Ogoulou (Mimongo) dans la Ngounié, et au siège unique du 1er arrondissement de la commune de Tchibanga a livré son verdict. Conformément au calendrier arrêté par le gouvernement, sur proposition du Centre gabonais des élections. De façon générale, le premier tour des élections législatives partielles s’est déroulé sans heurts.

HeaderOlamBanner

Il ressort que du côté de la Zadié, Franck Atabi Bokamba Ndombi du Parti démocratique gabonais (PDG) aux prises avec Marcel Dibadibadi du Parti social-démocrate (PSD) a remporté .

Ainsi , le candidat du parti au pouvoir, à en croire la Commission départementale du CGE, a obtenu pas moins de 1 137 voix sur les 1 649 suffrages exprimés. 41 bulletins blancs ou nuls ont été enregistrés. Pour l’heure Franck Atabi Bokamba Ndombi est largement en tête avec un score de 77, 40 %. Par contre, au 1er siège du département de l’Ogoulou, le scrutin a été un peu plus serré. Normal quatre candidats étaient sur la ligne de départ à savoir : Dr Charles Sadié du PDG, Andréa Mbigou du PSD, Senturel Ngoma Madoungou du Rassemblement héritage & modernité (RHM) et l’indépendant Alain Bisselo.

En effet , la victoire échoit au porte-étendard du “parti au pouvoir” qui a engrangé 481 voix, soit 52,92 % des suffrages exprimés. Il est suivi d’André Mbigou qui a récolté 268 voix soit un pourcentage de 29,48 %. Senturel Ngoma Madoungou du RHM arrive en troisième position. Il a récolté une faible moisson de 268 voix, ce qui représente 11,44 % de suffrages exprimés. L’indépendant Alain Bisselo, bien évidemment, fait office de dernier de la classe. En effet, ce dernier a séduit seulement 16 électeurs, soit 1,76 %.

Du côté de la Nyanga a tchibanga, Jean-Charles Yembit Yembit a remporté haut la main l’élection. En témoignent les résultats rendus publics par Jean-Bernard Ngalibika, président de la Commission départementale. 1116 personnes ont voté pour le candidat du PDG. Marie-France Manomba Boulingui du parti “Les Démocrates” (LD) s’en sort avec 510 voix soit 30,71 %. L’indépendante Marie-Stéphanie Mouyti totalise 133 voix soit 7,07 %. Aristide Mamfoubi également indépendant, quant à lui, comptabilise seulement 34 voix soit 1,81 %.

Ainsi le parti démocratique gabonais serait sur le point de renforcer sa majorité écrasante l’assemblée nationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.