FOND D’AIDE AUX JOURNALEUX : le partage s’annonce encore palabreux ?

0 57

C’est déjà chaud devant dans l’univers des journaleux et le match s’annonce djindja

d’un cote il ya les marmailleurs de la commission et de l’autre côté il ya les bigboss de la presse libérer 
Mm

Le game consiste à repartir le miang kdo qui emmène souvent la palabre palabreuse de chaque année 
haaa 

Petit Mboumbou va devoir encore faire l’arbitre  pour evitez le triage de ca 

Surtout que de nombreux journaleux se plaignent de la liste kilometrique des papiers à fournir pour espérer grignoter une part du miang kieeeee

paparasse montagneuse kiakiakiakia

Même la liste de la dote de la femme de jacky milles diplômes n’étais pas comme ça là 

HeaderOlamBanner

Il est question de la liste du découragement ou de l’encouragement aux débrouillards journaleux ?

Il ya comme une impression de tentative de confiscation du miang en décourageant quelques journaleux 

Question de moi bangado 

Pourquoi le miang de la presse devient opportunité et objets de toutes les convoitises kiee? 
À nzame

Certains sont à table de droits pour le partage et d’autres par copinerie et les autres doivent justifiez leurs présences par la présentation d’une autorisation de venir voir comment se joue le game du triage du miang

Les choses de la fatigue sévère 

Ntk 
il parait que le miang est deja la et qu’il faut avoir mille diplômes de journalistes pour oser espérer avoir un bout du pactole 

Mboumbou a déjà designer quelques yemetologue expert dans l’art de la bouffe du mago  de son laboratoire pour trouver la solution du partage qui s’annonce palabreux 

Comme d’hab

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.