FOI ET RELIGIONS : et Dieu envoya le « prophète» Emmanuel Ndzoma

0 14

Loin d’être une aventure mystérieuse , une grossesse miracle fait engendre les débats et crée la controverse dans la société depuis quelques jours

Au Gabon, le  «prophète», Emmanuel Ndzoma vient de révolutionner la fécondation «in-vitro» en inoculant un fœtus de trois mois à une dame cherchant prétendument à procréer.

Le prophète Emmanuel Ndzoma, leader de l’église synagogue du Gabon “aurait” par son action, offert par miracle une grossesse de 3 mois à une fidèle qui a la foi débordante pendant un grand rendez vous  religieux.

Depuis la manifestation de ce qui apparaît comme un miracle, l’affaire divise la société pendant des débats intenses 

La question est de savoir si cette grossesse est réel et si ndzoma est un véritable prophète. 

 La grande majorité des Gabonais, a du mal à considérer ce fait comme un miracle divin.

HeaderOlamBanner

Le constat est devenu banal : notre société africaine vit une époque de confusion. Privé de repères, noyé dans un océan d’informations, l’individu croit désirer ce que l’air du temps lui dicte, et il se plie à des modes qui lui donnent l’illusion d’afficher son inaliénable singularité. L’apparence est reine au monde des images, de la publicité et du virtuel, tandis qu’un incessant tourbillon d’informations émousse lentement et sournoisement l’esprit critique des humains qui ne savent plus à qui, à quoi se fier. 

La manipulation et le mensonge sapent la crédibilité des gens de pouvoir qui en sont les acteurs ou les objets — ou souvent, peut-être, les deux à la fois —, tandis que les professionnels de l’information continuent d’être crus par le grand nombre, alors qu’ils n’en sont pas moins suspects en raison de leurs liens avec de puissants intérêts économiques ou politiques. Même la science et ses experts perdent peu à peu leur apparence d’objectivité et de neutralité, instrumentalisés qu’ils sont par les financiers, les politiques, les médias et aujourd’hui les faux prophètes .

De nombreux fidèles de l’église de ndzoma  justifient ce pseudo-miracle  en s’appuyant sur 1 Corinthien 1:18 qui stipule que “la prédication de la croix est une folie pour ceux qui périssent”. Cela s’apparenterait à de la démence, de penser qu’une femme porte subitement un enfant, qui plus est, à 3 mois. Cet enfant, est-il donc apparu subitement sans l’aide d’un géniteur ? À ce propos, qui est donc le père de cet enfant ? Ce “miracle, battrait -il même celui du Christ , qui étant venu dans le ventre de Marie était à l’état embryonnaire.

« Car il s’élèvera de faux christs et de faux prophètes ; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s’il était possible, même les élus. » ― Bible, Matthieu 24:24, version Louis Segond 1910 dans un style simple et accessible à tous, ce livre vient exposer avec une grande clarté le mode de fonctionnement des faux prophètes. Ayant pour appui fondamental les Saintes Écritures, l’auteur met en surface les vérités bibliques pour l’édification du Peuple de Dieu, et fournit à la fois les éléments absolument nécessaires pour identifier ces faussaires tout en gardant en éveil son sens du discernement. 

Ce livre est une réponse au phénomène des « faux prophètes » grandissant en Afrique et ailleurs. C’est une preuve que Dieu aime son Peuple et veut qu’il soit enraciné dans Sa Parole, seule source véritable de miracles, signes et révélations authentiques. Quiconque se dit « serviteur de Dieu » et n’accorde pas à la Parole de Dieu la place de choix que celle-ci doit avoir dans un vrai ministère chrétien (Ephésiens 4:13), est tout simplement un « faux prophète ». Ce livre est finalement un puissant outil d’instruction pour le corps du Christ en général. 

Devons nous considérer la grossesse engendrer par Monsieur ndzoma comme un miracle ou une farce de mauvais goût ?

L’héritage du Christ serait devenu un bizness qui rapporte gros. Il pousse ses promoteurs aux canulars les plus invraisemblables : . Le supposé miracle de monsieur ndzoma ressemble a une manipulation de l’avis de nombreux observateurs vigilants. 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.