EMBROUILLE SEXUELLE DANS LES CASERNES : quand deux nanas « mberets » se bousillent pour un « bazo »

0 337

C’est grave dans le ngwalanda 
J’ai une kinda doc encore ooooo
L’affaire est kinda depuis quelques heures dans le bled et versé en péle méle dans Facebook et whatsapp en mode kongossa . 
Et bim.
Il a suffi d’une vidéo courte de quelques secondes avec une policière très contente d’avoir bastillé mal mauvais la gendarmette qui ose goûter a son bazo au chocolat sans sa haute permission. 
Surprise au lit avec son bableur en position d’Adam et Eve dans le youkoukou une gendarmette perd ses galons face a une ancienne bagarreuse policière de la street . 
La vidéo de la policière bagarreuse a fait réagir le haut commandement des forces de police gabonaise qui a tchek ce vendredi avoir pris des « mesures conservatoires » contre l’agent incriminé et avoir saisi l’inspection générale des services pour une kinda sanction  disciplinaire dans  cette affaire. hee bwedi ooo

question de moi bangando

Donc tu vas agresser une femme comme toi parce que ton soit disant mari (un simple copain) a le pop-corn (pipi) très léger et généreux ?

HeaderOlamBanner

bastonnade de la rivale et humiliation de sa rivale sous-brigadier à la gendarmerie nationale gaboma, la bagarareuse de flic  risque la ngata avec des  lourdes sanctions disciplinaires à cause de la colère du « bazo ». 
mmmm affaire du mourangou ooo.
Sur Facebook et whatsapp, la policière dit avoir kangué la gendarmette prénommée « Diane » dans la chamballe à coucher de son boy sans aucun moubati . 
La colère de ça.
L’erreur de ça et Bastille de la gendarmette prise en erreur dans le manquement du touma.

Informé et indigné la hiérarchie policière a réagit ce vendredi après-midi par un communiqué de la colère gravissime.
 « Depuis le jeudi 13 mai 2021, une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, met en scène une dame, qui se déclare être policière, en altercation avec une supposée gendarme dans un domicile.
Un communiqué signé du général de division Serge Hervé Ngoma, commandant en chef des forces de police nationale.

Avant d’annoncer avoir pris des sanctions contre la kinda cogneuse de policière-bagarreuse. « Le Haut Commandement des Forces de Police Nationale qui a identifié l’auteur de ces propos, condamne avec fermeté cet acte qui ne reflète pas les valeurs morales de la Police et celles édictées par la tutelle.
Haaaaa sacré police de gabao 
NTK.
L’Inspection Générale des Forces de Police Nationale a été saisie de cette affaire et il parait que des mesures disciplinaires seront prises à l’issue de l’enquête en cours »
baatai    tout ça à cause d’un bon bazo trop sucré ?
L’élément bablai les deux filles des corps habillés à base de sata bwanga et de poutoulou ?
Les choses du ngwalanda me djonce mal le scanner adié

Qui éduque même ces femmes là avec les comportements de maquereaux fumé ? L’esprit de la savane et des cavernes rode encore au tour de ces petites provinciales qui arrivent accidentellement dan poungou . Tout compte fait, on attend la remontada de la gendarmerie car pour le moment la police mène 1-0.

Dans tout ça, le super héro  » Super Pipi  » est tranquille à la recherche de sa nouvelle conquête de la marine cette fois ? il parait que les filles de l’armée sont sucrées de la mort

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.