ELECTION PRÉSIDENTIELLE DE 2023 AU GABON: Marie-Sylvie Hervo-Akendengué annonce sa candidature.

0 87 460

Mme Marie-Sylvie Hervo-Akendengué a annoncé samedi dernier sa candidature à l’élection présidentielle de 2023 au Gabon .

« Je me présente et je suis candidate à l’élection présidentielle de mon pays le Gabon », a déclaré la désormais première candidate a ce challenge électorale de 2023 qui pointe a l’horizon .

A propos de ses chances de l’emporter,Marie-Sylvie Hervo-Akendengué affirme qu’elle à son “mot à dire“.

Au moment ou Plusieurs autres compatriotes mûrissent leurs idées en sourdine dans la perspective de cette élection, Marie-Sylvie Hervo-Akendengué, très active dans les réseaux sociaux est le tout premier candidat déclaré à ce scrutin de 2023 en terre gabonaise .

Selon la constitution, il faut une caution de 20 millions de FCFA et des documents d’état civil à jour pour qu’une candidature à l’élection présidentielle soit validée.

A la question de savoir pourquoi maintenant seulement et pas avant pour sauter  les pas?

« Je m’engage en politique pour donner beaucoup plus à mon pays, le gabon qui a fait de moi ce que je suis et ce dont je suis fière.

Donner beaucoup plus àu gabon , consiste à restaurer le tissu social sérieusement fracturé de nos jours.

HeaderOlamBanner

Il s’agit de rassembler les Gabonais autour d’un objectif commun pour défendre des intérêts liés à la lutte contre la pauvreté, l’injustice, le repli communautaire particulièrement exacerbé au cours de cette dernière décennie.

Donner beaucoup plus àu gabon, c’est rétablir un Etat de droit fondé sur l’équilibre et la séparation des pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire », a affirmé Mme Marie Sylvie Hervo Akendengué avec un ton incisif .

Sur le plan économique, estimant que la corruption et les détournements des deniers publics sont érigés en système de gouvernance dans notre pays, Mme Marie Sylvie Hervo Akendengué s’engage fermement .

« Donner beaucoup plus au gabon , c’est mettre en place un système économique exclusivement dédié à son développement.

Pour y parvenir, il faut une gestion rigoureuse des ressources nationales ; une lutte sans merci contre la corruption, les détournements de deniers publics et l’impunité instaurée en système de gouvernance aujourd’hui.

Donner beaucoup plus au gabon, c‘est bâtir une administration au service du développement dans laquelle prévalent les critères de compétences, de probité morale et de patriotisme », a-t-elle affirmé.

« Donner beaucoup plus au gabon, c’est renforcer le système éducatif pour qualifier les ressources humaines, acteurs du développement »

Sur le plan sanitaire, Mme Marie Sylvie Hervo Akendengué s’engage à créer des infrastructures sanitaires adéquates pour assurer une santé publique adéquate aux Gabonais , en vue de limiter les évacuations sanitaires qui coûtent beaucoup plus chères à l’économie gabonaise.

Celle qui a occupé les fonctions de conseiller au ministère de la Justice à l’époque de l’ex-ministre Ida Reteno., vient donc de déclarer sa candidature à la présidentielle, prévue pour l’an 2023.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.