ÉLECTION 20123 : quel avenir politique pour wang you?

0 18

kieee  ngwalanda

Entre  défections et retours a la case depart, les kassiks de la poltik du bled font le buzz de ca

Avec armes , biuoums et bagages

ils sont de retour au Parti démocratique gabonais ?

la doc de ca

 haa mwane 

Il s’agit de la team que certains acteurs politicards  avaient  déserté ooo. 

dans le camps de l’opposition y »en à qui tiennent bon et résistent a la faim.

Oui oui ooo

certains disent que c’est wang you le bon élément dans le ngwalanda

 Le leader de la CNR, Jean Ping aka wang you reçoit toujours des petits soutiens en faux de quelques éléments qui résistent a la faim

Les retours en cascade de certains anciens caciques du Parti démocratique gabonais (PDG) au parti elephant  ont été  commentés en pele mele  par les journaleux  ces derniers jours . 

Le boucan de ça  autour de ces départs, mais il parait  que l’opposition a encore des militants et de partisans, manifestant leur soutien à wang you, le challenger d’okoulou à la dernière présidentielle, mais aussi le big boss de la Coalition pour la nouvelle République (CNR)

HeaderOlamBanner

Ça tchek que ; le big du parti des Sept merveilles du peuple (7MP), Joël Ngoueneni Ndzengouma, a rappelé sa combitude et son attachement à wang yo via un post sur les médias sociaux. Pour lui, « en rappelant au monde, à chaque veille du 17 août (Qui est aussi une date très importante, remplie de spirit qu’il est le président élu, Ping wang you 

kinda l’affaire la dans le ngwalanda

«Tu peux avoir le pouvoir militaire, le pouvoir financier, le pouvoir de décision, mais tant que tu n’as pas eu l’accord du plus grand nombre, toutes tes actions seront nulles. Ce que fait Jean Ping est très profond. Les gens en rigolent. C’est normal, nous sommes au Gabon. Quand un peuple est déraciné, c’est ce que ça donne (…)» a-t-il fait remarquer à la suite de l’allocution prononcée, le 16 août, par l’ancien candidat à l’élection présidentielle, à la veille de la célébration du 61e anniversaire de l’accession du Gabon à la souveraineté internationale.

Il a tchek a mal a ceux qui  désertent l’opposition pour un retour au parti au pouvoir

 Joël Ngoueneni Ndzengouma a parler fort a capo et nza nfe  : «Vous pouvez faire vos défections, tant que le véritable vainqueur de la présidentielle de 2016 n’a pas capitulé, vous allez toujours être ridicules». 

Et d’ajouter que « c’est wang you qui a l’onction de Dieu et du peuple gaboma ».

haaaa

À base de punchlines les inters se bousillent déjà en live 

 Le mouvement des «Altogovéens Libres»  a aussi fait son malin très fort dans un communiqué en disant son «attachement» et «son indéfectible soutien à son Excellence monsieur le président élu, wang you , pour l’accompagner jusqu’au bout dans le combat de l’inauguration d’une ère nouvelle ; celle de la Renaissance du Gabon notre chère patrie ». Pendant ce temps, le président du Rassemblement pour la patrie et la modernité (RPM),  Barro Chambrier, lui, sillonne le Gabon profond pour des contacts avec les populations pour essayer de crée le choque a okoulou en 2023. 

C’est kinda dehors avec  la fusion-absorption de Démocratie nouvelle (DN) de René Ndémézo’o Obiang, retourné au PDG 

 nza nfe de nkembo a enlever le corps aussi et ombalo est de retour dans la Majorité, je parle de Féfé Onanga.

massavala ne parle plus trop fort oooo

les choses du ngwalanda me djonce le sacanner 

tout le bruit la depuis 2009 pour ca ?

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.